Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

SECURITE CIVILE

14 Octobre 2016 , Rédigé par FO Services Publics 51

SECURITE CIVILE

SECURITE CIVILE

Sapeurs-pompiers

Premier bilan positif de l’Engagement national pour le volontariat

 

Trois ans après l’engagement national pour le volontariat signé à Chambéry, le 11 octobre 2013, par les principaux acteurs de la politique territoriale d’incendie et de secours (1) (lire Maire info du 14 octobre 2013), un bilan des actions entreprises et des défis encore à relever pour reconnaître et fidéliser les sapeurs-pompiers volontaires (SPV) a été présenté, hier, dans le cadre du 123 e congrès de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, à Tours. « Ce bilan est incontestablement positif : la place du sapeur-pompier volontaire dans le dispositif de secours a été consolidée et les partenaires ont agi pour appliquer cet engagement », estiment les signataires de l’engagement national. Cependant, « si l’érosion du nombre de volontaires a été stoppée, cette tendance reste fragile et demande d’explorer de nouveaux viviers de volontaires et d’adapter nos organisations à l’évolution des formes d’engagement », soulignent-ils. L’enjeu est de taille puisque les 194 000 volontaires constituent un maillon essentiel dans l’organisation de la sécurité civile aux côtés des 53 000 professionnels (civils et militaires).


La réticence des employeurs publics et privés à libérer leurs personnels est l’un des principaux freins aux vocations et à la pérennisation de l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires. Les employeurs publics se sont mobilisés : le président de l’AMF, François Baroin, a signé le 24 juillet 2015, à Troyes, en présence du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, l’engagement national relatif à la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires, agents communaux et intercommunaux (lire Maire info du 28 juillet 2015). A son tour, le président de l’ADF, Dominique Bussereau, a signé hier à Tours l’« Engagement national relatif à la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires, agents des conseils départementaux ». Les élus s’engagent à favoriser la mise à disposition de leurs agents, sapeurs-pompiers volontaires, pour des actions de formation ou leur départ en intervention.

Ces conventions, appelées « convention cadre », nécessitent ensuite une déclinaison territoriale, rappelée par la circulaire d’orientation en matière de sécurité civile, adressée à tous les préfets, du 22 juillet 2016.


Plusieurs mesures ont été ou vont être engagées pour élargir le vivier de recrutement des volontaires : assouplissement des critères médicaux (taille, vision), simplification des modalités de formation initiale, déploiement d’un plan d’action pour la féminisation des effectifs, création du service civique sapeurs-pompiers (mesure contenue dans le projet de loi Égalité et Citoyenneté en cours de discussion au Parlement), promotion du dispositif des jeunes sapeurs-pompiers (JSP) et mise en place d’au moins une classe de cadet-te-s de la sécurité civile dans chaque département. Des actions sont également engagées pour promouvoir le volontariat au sein du Service de Santé et de Secours Médical (3SM). D’autres pour favoriser la validation des acquis de l’expérience (VAE) et l’insertion professionnelle des volontaires. Sur plusieurs de ces actions, les témoignages illustrant le bilan (télécharger le document ci-dessous)) sont encourageants.

 
Des dispositions permettant aux sapeurs-pompiers volontaires de bénéficier, au titre de leur engagement, d’un accès privilégié aux logements sociaux situés à proximité de leur centre de secours, ont été prises, parmi lesquelles la signature le 21 juillet 2015 d’une convention associant l’ADF, l’AMF, les ministères de l’Intérieur et du Logement, le conseil national des SPV, l’Union sociale de l’habitat et la FNSPF afin de faciliter les démarches des SPV. A ce jour, plusieurs centaines de volontaires ont pu bénéficier de ce dispositif. Le principe de la revalorisation annuelle des indemnités des SPV est désormais acquis (décret du 2 juin 2015). Autant de « résultats encourageants » pour les signataires de l’engagement national qui soulignent la nécessité de poursuivre les efforts pour trouver de nouveaux viviers de volontaires et favoriser de nouvelles formes d’engagement afin de pérenniser le volontariat qui demeure la principale réserve opérationnelle de la sécurité civile.

 

Maire.info : Article publié le jeudi 29 SEPTEMBRE 2016 & X.B.


(1) Ministère de l’Intérieur, Association des maires de France, Assemblée des départements de France, Conférence nationale des services d’incendie et de secours, Conseil national des sapeurs-pompiers volontaires et Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

Télécharger l’Engagement national pour le volontariat. Bilan au 22 septembre 2016.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article