Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

ACTION PUBLIQUE

26 Juillet 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

ACTION PUBLIQUE

Les états généraux du service public sont sur les rails

 

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, demande aux représentants syndicaux de la fonction publique de lui adresser d’ici la fin juillet leurs propositions dans l’optique de l’organisation des états généraux du service public à la rentrée. Il tente également de les assurer de son respect à l’égard du dialogue social, après un premier Conseil commun de la fonction publique un peu électrique.

 

Évoquée à l’occasion du premier Conseil commun de la fonction publique du quinquennat, le 10 juillet dernier, l’organisation des états généraux du service public se précise avec un calendrier assez dense. Dans une lettre datée du 17 juillet, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, demande aux présidents et secrétaires généraux des organisations syndicales de fonctionnaires de lui adresser, “avant la fin du mois de juillet”, leurs propositions sur les modalités qu’ils souhaitent pour ces états généraux.

Un groupe de travail entre les organisations syndicales et les administrations devrait ensuite se réunir début septembre pour permettre de “coconstruire” ces modalités, le tout dans le but de les ouvrir fin septembre, indique le ministre dans son courrier [cliquez ici pour le consulter]. Ces états généraux doivent permettre d’“engager une concertation large sur les missions de service public, leur adaptation aux besoins de nos concitoyens, leur évolution notamment du fait des évolutions technologiques et leur développement”, précise-t-il. La consultation doit notamment aborder la “condition même d’agent public”.

Respect du dialogue social

Dans cette lettre, le locataire de Bercy en profite pour glisser un message plus politique en réaffirmant son respect pour les représentants du personnel et à l’égard du dialogue social dans le secteur public : “Je souhaite que ces états généraux permettent de nourrir les discussions que nous aurons ensuite dans les instances du dialogue social, que je respecte”, a-t-il dit.

Une allusion à peine voilée au Conseil commun de la fonction publique du 10 juillet, où plusieurs actes d’autorité de Gérald Darmanin ont été jugés “déplacés” par certaines organisations syndicales. Au cours de la réunion, le ministre de l’Action et des Comptes publics avait notamment rappelé à l’ordre un haut fonctionnaire de la direction générale de l’offre de soins qui tentait de s’éclipser en pleine déclaration syndicale. Il avait ensuite “attaqué” le président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), Philippe Laurent, sur “ses positions politiques”, selon les termes d’un syndicaliste présent, lui reprochant notamment d’avoir parrainé une candidate “hostile au statut de la fonction publique” à la primaire de la droite en 2016, à savoir Nathalie Kosciusko-Morizet. Un comportement jugé “extrêmement désagréable et à la limite de la politesse” par Philippe Laurent lui même, également maire UDI de Sceaux [cliquez ici pour consulter notre article : “Gérald Darmanin ne joue pas l’apaisement dans la fonction publique”]

 

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE  LE JEUDI 20 JUILLET 2017 & BASTIEN SCORDIA

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article