Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

BUDGET

12 Juillet 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

BUDGET

 

En 2017, les collectivités échapperaient au plan de 4,5 milliards d’euros d’économies voulu par le gouvernement

 

« Ni les collectivités locales, ni la Sécurité sociale ne seront mises à contribution. » Pour boucler le Budget 2017, le gouvernement prévoit d’économiser, d’ici la fin de l’année, 4,5 milliards d’euros sur le seul budget de l’Etat. C’est ce qu’a annoncé, ce matin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France, afin de contenir d’ici la fin de l’année le déficit public de la France sous la barre des 3 % du PIB.


Après avoir affirmé, jeudi, à l’occasion des Etats généraux des comptes de la Nation, que l’effort serait « réparti sur l’ensemble des administrations publiques [dont] les administrations de Sécurité sociale et les collectivités territoriales » (lire Maire info du 7 juillet), il renoncerait finalement à impacter ces dernières quelques jours avant la Conférence nationale des territoires, qui se tiendra le 17 juillet au Sénat (lire Maire info du 6 juillet).


En revanche, les ministères ne seraient pas épargnés et devraient se serrer la ceinture : 60 millions d’euros d’économies à Matignon, 268 millions d’euros à Bercy, 282 millions aux Affaires étrangères, 850 millions à la Défense, 526 millions à l’Intérieur ou encore 260 millions aux Transports.


« Nous avons considéré qu’il y avait possibilité de réduire le train de vie des ministères : sur la gestion du parc des voitures, avec des appels d’offres mieux négociés, etc. », indique le ministre. A Bercy, un programme de numérisation serait, par exemple, reporté pour « qu’on le fasse moins cher », au ministère des Affaires étrangères la moitié de la baisse serait imputée de l’aide publique au développement et, à l’Intérieur, les dépenses de fonctionnement seraient ciblées (« sans toucher aux effectifs de police et de gendarmerie »).
L’Education nationale (50 millions d’euros), la Culture (50 millions d’euros) et la Justice (160 millions d’euros), notamment, devraient également participer à l’effort collectif.


Réaffirmant son annonce de la semaine passée, Gérald Darmanin confirme la diminution du nombre de contrats aidés au second semestre : « Le précédent gouvernement en a fait 190 000 dans les cinq premiers mois, soit deux tiers de l’enveloppe prévue. Nous en ferons 110 000 dans les mois qui restent ».


Concernant les futures économies à réaliser en 2018 pour maintenir la France sous la barre des 3 % de déficit public, le ministre de l’Action et des Comptes publics dit avoir engagé « des réflexions sur les réformes structurelles à mener, dès à présent, concernant la politique du logement, de l’emploi, la formation professionnelle ».


Le gouvernement doit encore soumettre, demain, aux commissions des finances de l’Assemblée nationale et du Sénat, un décret d’avance avec le contenu de ces arbitrages sur lesquels les parlementaires devront se prononcer d’ici une semaine.


Par ailleurs, Gérald Darmanin a précisé, hier, devant les syndicats de fonctionnaires, que, dans le cadre de l’engagement de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d’ici 2020, une revue des « missions » des agents serait menée au préalable à l’occasion d' « Etats généraux du service public » (lire article ci-dessous).

 

Maire.info : Article publié le Mardi 11 Juillet 2017 & A.W Article
 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article