Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

EMPLOI

19 Juillet 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

EMPLOI

Les collectivités territoriales demeurent les principaux employeurs d’apprentis

 

La fonction publique territoriale reste, en 2016, le principal employeur des nouveaux apprentis de la fonction publique avec 53% des entrées en apprentissage. La Direction générale de l'administration de la fonction publique (DGAFP) a rendue publique une note, fin juin 2017, faisant le point sur le profil de ces apprentis et son évolution.

CHIFFRES-CLÉS

36 % des contrats d’apprentissage dans la fonction publique ont une durée inférieure à un an (33 % en 2015) et 7 % une durée supérieure à deux ans.

En 2016, la fonction publique a enregistré 13 148 nouveaux contrats d’apprentissage : +23 % par rapport à l’année précédente. Cette hausse est due à la dynamique de la fonction publique d’État (FPE), qui, sous l’impulsion du gouvernement, a recruté à elle seule 2110 nouveaux apprentis de plus qu’en 2015 (+59%), souligne la DGAFP dans sa note. 

Les entrées en contrat d’apprentissage dans la fonction publique par versant employeur

Toutefois, les collectivités territoriales demeurent les principaux employeurs d’apprentis. Les communes en ont embauché six sur dix, « auxquels il convient d’ajouter les 20 % recrutés par les établissements communaux ou intercommunaux, suivies par les départements (11 %) et les régions (6 %) ».

Autre enseignement de la note de la DGAFP : la part des femmes parmi les nouveaux apprentis dans la fonction publique a progressé l’an dernier. De 47% en 2015, elle est passée à 50,5% en 2016. Dans la FPT, cette part reste stable à 45 %.

Plus de mineurs apprentis dans la FPT

En 2016, la territoriale est le versant qui a par ailleurs conclu le plus des contrats d’apprentissage avec des mineurs : ils représentaient 22 % des nouveaux apprentis  (versus 8 % dans la FPE et la Fonction publique hospitalière [FPH]). Et c’est aussi principalement dans la FPT que les apprentis se préparent le plus à un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat : 45 % contre 23 % dans la FPH et 7 % dans la FPE en 2016.

Globalement, l’an dernier, un peu plus de la moitié des nouveaux contrats d’apprentissage dans la fonction publique visait la préparation d’un diplôme de l’enseignement supérieur (+5 points par rapport à 2015), 28 % la préparation d’un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat (-4 points) et enfin 20 % un diplôme de niveau baccalauréat (-1 point).

Augmentation des apprentis sur « travaux dangereux »

En 2016, la part des nouveaux apprentis en situation de handicap est restée « quasiment stable », remarque la DGAFP : 4,6 % contre 4,7 % en 2015. Ils ont surtout été recrutés par la FPH (9,9 %), puis la FPT (5,5%) et la FPE (3%).

 

La part des bénéficiaires des nouveaux contrats d’apprentissage dans la fonction publique en situation de handicap et sur travaux dangereux (en%)

Enfin, la DGAFP souligne que part des nouveaux apprentis sur travaux dangereux (5,2 %) a augmenté en 2016 (+0,7 point par rapport à 2015). Cette hausse se constate dans les trois versants, mais de manière plus appuyée dans la FPH et la FPT, avec respectivement +3,8 et +1,4 points.

La gazette des communes : Article publié le 05 Juillet 2017 Publié le 05/07/2017 & Claire Boulland 

 

Cet article est en relation avec les dossiers

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article