Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

RETRAITE

27 Juillet 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

RETRAITE

 

Baromètre Préfon : 64 % des agents territoriaux

se disent inquiets pour leur retraite

 

Les fonctionnaires se disent mal informés et inquiets pour leur future retraite, révèle le dernier baromètre de la Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique (Préfon). Selon elle, le gouvernement se doit de "rapidement clarifier" ses intentions en la matière.

Les fonctionnaires sont de moins en moins confiants vis-à-vis de leur future retraite. C’est ce que prouvent les résultats du dernier baromètre de la Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique (Préfon) (1). 57 % des agents se disent en effet inquiets à ce sujet (près de 4 points de moins de confiance par rapport à novembre 2016). Les 35-49 ans semblent les plus pessimistes, et les territoriaux paraissent « plus anxieux » : « 64 % affirment être inquiets voire très inquiets sur cette question. »

Insuffisance du niveau d’information

En cause ? Le niveau d’information actuel sur leur future retraite. 60% des fonctionnaires territoriaux le considèrent « insuffisant » voire « très insuffisant » (52% pour l’ensemble des répondants). Là encore, les 35-49 ans sont les plus critiques avec un taux de 81 %  (10 points de plus qu’à l’été 2016), « quand 47 % des plus de 50 ans dressent ce constat », souligne le baromètre.

À LIRE AUSSI

Départs en retraite : de la visibilité… jusqu’à quand ?

Le sondage révèle qu’un agent sur quatre ne connaît pas  l’âge de son départ en retraite. Les plus de 50 ans sont 83% à se dire au fait, quand 67 % des moins de 35 ans ne savent pas à quel âge ils pourront quitter la fonction publique. Ces derniers ne savent d’ailleurs pas non plus le montant de la pension qu’ils pourront percevoir, tout comme les 35-49 ans.

Le flou est de mise aussi s’agissant du montant de la pension qui sera perçu. « Un fonctionnaire interrogé sur trois estime qu’il percevra 60 % de son salaire. Ils sont seulement 2 % à penser qu’ils pourront toucher une retraite équivalente à 80 % ou plus de leur rémunération actuelle », note Préfon. Enfin, seuls 26 % des agents estiment que l’effort d’épargne réalisé aujourd’hui sera suffisant pour leur retraite. Encore une fois, « les incertitudes sont plus marquées pour les 35-49 ans et pour les agents territoriaux qui pointent respectivement à 51 % et 48 % un effort trop faible ».

Pour Préfon, il ne fait aucun doute que « le gouvernement devra rapidement clarifier sa position sur [la retraite] ». Lors de la campagne pour l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait évoqué la mise en place d’un « système universel des retraites » d’ici 2022, pour le « rendre plus juste et plus transparent », promettant de ne pas toucher à l’âge légal de départ ou au niveau des pensions…

La gazette des communes : Article publié le mercredi 19 juillet 2017 &  La Rédaction 

Cet article est en relation avec le dossier

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article