Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

RESSOURCES HUMAINES

5 Août 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

RESSOURCES HUMAINES

Pourquoi la montée en puissance des DRH doit restaurer l’efficacité du dialogue social

 

Le dialogue social peut favoriser les réformes de l’action publique, à condition qu’il dépasse les seules considérations statutaires, estime l’Association des DRH des grandes collectivités, qui organise une journée d’échanges sur le sujet le 7 juillet. 

C’est l’histoire de réunions figées, de conseils supérieurs, de comités techniques (CT) et autres comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) qui tournent à la confrontation stérile et aux jeux d’acteurs caricaturaux entre employeurs publics et représentants syndicaux. C’est l’histoire d’un dialogue social trop souvent conflictuel et inefficace, qu’il est devenu urgent de repenser dans le secteur public. Tel est en substance le fil rouge que suivront les échanges organisés le 7 juillet à Paris par l’Association des DRH des grandes collectivités sur le thème “Les nouveaux visages du dialogue social”.

Le dialogue social est-il devenu un boulet pour réformer l’action publique ? “Nous sommes convaincus qu’il garde au contraire toutes ses vertus, affirme le président des DRH territoriaux, Johan Theuret. Mais à condition, d’une part, que les employeurs acceptent qu’un dossier puisse être enrichi par des positions divergentes ; et que de l’autre, les syndicats défendent l’intérêt collectif et non des intérêts particuliers.” Et surtout, dit-il, que les uns et les autres sortent de leurs postures respectives.

Comment permettre un échange plus réactif et plus dynamique, peut-être plus informel, qui couvrirait pleinement les attentes et les enjeux quotidiens des agents ? Il faut d’abord, estime Johan Theuret, donner de la visibilité aux enjeux de ressources humaines. Peu de collectivités territoriales disposent ainsi d’agendas sociaux, alors qu’il paraît souhaitable de lisser les grands chantiers de gestion des ressources humaines sur les deux ou trois années à venir. Il semble par ailleurs hautement nécessaire d’associer pleinement le dialogue social à la stratégie de l’administration. “Imposer une décision au tout dernier moment sans possibilité de la débattre crée forcement des crispations”, glissent les DRH.

Pas juste des “fonctions supports” !

Cette visibilité RH tient en grande partie, et c’est la deuxième condition du renouveau du dialogue social, à la montée en puissance des professionnels des ressources humaines, depuis trop longtemps cantonnés à de simples “fonctions supports”. Ainsi le dialogue social était-il limité à une vision purement administrative et statutaire : convocation des instances paritaires, gestion des autorisations d’absence des représentants syndicaux et autres tâches fastidieuses… Alors que le contexte budgétaire impose aujourd’hui une adéquation optimale entre profils et postes, les DRH sont aujourd’hui de plus en plus associés aux décisions stratégiques. Il est temps que l’agenda social monte lui aussi “en gamme” en abordant franchement les questions de formation, de recrutement, de parcours professionnels, etc.

Sûrement cela passera-t-il par une montée en compétences des acteurs. Et, peut-être, par une simplification des instances. La dimension réglementaire et statutaire de la problématique du temps de travail est ainsi abordée en comité technique quand ses incidences sur les conditions du travail et de la santé relèvent, elles, du CHSCT. Une instance unique qui aborderait les enjeux dans leur globalité ne serait-elle pas pertinente ? La question devrait être abordée le 7 juillet, mais les organisations syndicales semblent, à ce stade, hostiles à toute idée de fusion.

Le dialogue social a-t-il une couleur politique ? Est-il plus efficace dans une collectivité dirigée par la gauche ou la droite ? “Cela tient bien davantage à la personnalité des acteurs en place et à leur conception du management et du dialogue social”, balaye Johan Theuret. Une question, dit-il, de volonté… 

 

ACTEURS PUBLICS-ARTICLE PUBLIE LE LUNDI 3 JUILLET 2017 & SYLVAIN HENRY

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article