Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

FONCTION PUBLIQUE D'ETAT

12 Septembre 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

Le salaire à l’Etat atteint 2 505 euros nets mensuels en moyenne

 

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee ce 29 août, le salaire moyen dans la fonction publique d’Etat a été de 2 505 euros nets par mois en équivalent temps plein en 2016. Il a augmenté de 0,2% en euros constants. Et de 1,7% pour les agents qui ont gardé le même employeur et la même quotité de travail (près de deux tiers des effectifs) sur 2015 et 2016.

 

CHIFFRES-CLÉS

  • 2,2 millions de salariés civils travaillaient dans la fonction publique de l’État (FPE) au 31 décembre 2016.
  • Près de 3/4 de fonctionnaires : 66% en catégorie A,  19 % en catégorie B,  15 % en catégorie C.
  • 2,1 millions d’équivalents temps plein (EQTP) (+0,5%) : 3/4 dans les ministères, 1/4  dans les établissements publics administratifs.
  • Baisse de 2,2% de bénéficiaires de contrats aidés (51 000 EQTP)

La  rémunération moyenne dans la fonction publique d’Etat (FPE) reste largement au-dessus de celle de la fonction publique territoriale. Selon les derniers chiffres de l’Insee publiés le 29 août,  un salarié (selon le terme employé dans la note) de la FPE a perçu en moyenne 2 505 euros nets par mois (en équivalent temps plein) en 2016. Tous statuts confondus : agents civils des ministères et des établissements publics, fonctionnaires ou non (contractuels, bénéficiaires de contrats aidés, salariés relevant d’autres statuts tels que les ouvriers d’État, les enseignants des établissements privés sous contrat et les apprentis).

À LIRE AUSSI

Le montant passe à 2 541 euros nets mensuels si on écarte les bénéficiaires de contrats aidés et les apprentis des statistiques.

Salaire inférieur de 14,3 % pour les femmes

Les femmes continuent d’être moins bien loties, leur salaire net étant inférieur de 14,3 % en moyenne à celui des hommes (2 351 euros par mois). Cet écart se  réduit de 0,1 point par rapport à 2015… Il reste beaucoup plus marqué dans la catégorie A. Mais à âge, grade, catégorie et statut égaux, il tombe à 3 %  (contre 3,2 % en 2015).

Augmentation minime

Le salaire net moyen dans la FPE a augmenté de  0,2 % en euros constants par rapport à l’année précédente (+0,3% hors contrats aidés et apprentis). L’Insee explique cette légère hausse par « un changement de composition des emplois dans la FPE ».

La structure des emplois « se modifie chaque année en fonction des recrutements, des départs, des promotions et des avancements individuels, ainsi que des mesures statutaires et des réformes catégorielles », explique l’institut dans sa note.

Effets point d’indice, PPCR et Rifseep

Pour les fonctionnaires, la progression salariale a été de 0,4 % (2 672 euros nets en moyenne par mois). Celle-ci a été plus forte pour les catégories C (grâce notamment au Rifseep) que pour les catégories A et B.

À LIRE AUSSI

 

Le salaire brut moyen des fonctionnaires (traitement indiciaire brut pour 78 %, primes et rémunérations annexes pour 20 %, indemnité de résidence et supplément familial pour 2 %)  atteint 3 239 euros (+ 0,8 % en euros constants, essentiellement en raison de la hausse du traitement indiciaire elle-même due à l’augmentation de la valeur du point d’indice et à la  mise en œuvre du protocole PPCR). La rémunération des non-fonctionnaires a baissé de 0,1 % (2 045 euros nets par mois en moyenne).

La stabilité plus rémunératrice

La stabilité s’avère plus rémunératrice. Les agents qui ont gardé le même employeur et la même quotité de travail en 2015 et 2016 (près de deux salariés sur trois dans la FPE) ont vu leur salaire net moyen augmenter de 1,7 % en euros constants en raison de la progression de leur ancienneté et de leur carrière.

Meilleurs salaires dans les ministères

C’est dans les ministères que la rémunération s’avère la plus importante : le salaire net moyen s’y établit à 2 553 euros (+ 0,2 %). Mais elle a davantage progressé (+ 0,4 %) dans les établissements publics administratifs (EPA) où le salaire moyen apparaît un peu inférieur (2 355 euros). L’Insee rappelle qu’il y a une « forte présence de catégories C dans ces établissements ».

La Gazette des communes : Article publié le Mercredi 29 Août 2018 & Bénédicte Rallu 

 

 

 

 

Le salaire à l’Etat atteint 2 505 euros nets mensuels en moyenne

 

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee ce 29 août, le salaire moyen dans la fonction publique d’Etat a été de 2 505 euros nets par mois en équivalent temps plein en 2016. Il a augmenté de 0,2% en euros constants. Et de 1,7% pour les agents qui ont gardé le même employeur et la même quotité de travail (près de deux tiers des effectifs) sur 2015 et 2016.

 

CHIFFRES-CLÉS

  • 2,2 millions de salariés civils travaillaient dans la fonction publique de l’État (FPE) au 31 décembre 2016.
  • Près de 3/4 de fonctionnaires : 66% en catégorie A,  19 % en catégorie B,  15 % en catégorie C.
  • 2,1 millions d’équivalents temps plein (EQTP) (+0,5%) : 3/4 dans les ministères, 1/4  dans les établissements publics administratifs.
  • Baisse de 2,2% de bénéficiaires de contrats aidés (51 000 EQTP)

La  rémunération moyenne dans la fonction publique d’Etat (FPE) reste largement au-dessus de celle de la fonction publique territoriale. Selon les derniers chiffres de l’Insee publiés le 29 août,  un salarié (selon le terme employé dans la note) de la FPE a perçu en moyenne 2 505 euros nets par mois (en équivalent temps plein) en 2016. Tous statuts confondus : agents civils des ministères et des établissements publics, fonctionnaires ou non (contractuels, bénéficiaires de contrats aidés, salariés relevant d’autres statuts tels que les ouvriers d’État, les enseignants des établissements privés sous contrat et les apprentis).

À LIRE AUSSI

Le montant passe à 2 541 euros nets mensuels si on écarte les bénéficiaires de contrats aidés et les apprentis des statistiques.

Salaire inférieur de 14,3 % pour les femmes

Les femmes continuent d’être moins bien loties, leur salaire net étant inférieur de 14,3 % en moyenne à celui des hommes (2 351 euros par mois). Cet écart se  réduit de 0,1 point par rapport à 2015… Il reste beaucoup plus marqué dans la catégorie A. Mais à âge, grade, catégorie et statut égaux, il tombe à 3 %  (contre 3,2 % en 2015).

Augmentation minime

Le salaire net moyen dans la FPE a augmenté de  0,2 % en euros constants par rapport à l’année précédente (+0,3% hors contrats aidés et apprentis). L’Insee explique cette légère hausse par « un changement de composition des emplois dans la FPE ».

La structure des emplois « se modifie chaque année en fonction des recrutements, des départs, des promotions et des avancements individuels, ainsi que des mesures statutaires et des réformes catégorielles », explique l’institut dans sa note.

Effets point d’indice, PPCR et Rifseep

Pour les fonctionnaires, la progression salariale a été de 0,4 % (2 672 euros nets en moyenne par mois). Celle-ci a été plus forte pour les catégories C (grâce notamment au Rifseep) que pour les catégories A et B.

À LIRE AUSSI

 

Le salaire brut moyen des fonctionnaires (traitement indiciaire brut pour 78 %, primes et rémunérations annexes pour 20 %, indemnité de résidence et supplément familial pour 2 %)  atteint 3 239 euros (+ 0,8 % en euros constants, essentiellement en raison de la hausse du traitement indiciaire elle-même due à l’augmentation de la valeur du point d’indice et à la  mise en œuvre du protocole PPCR). La rémunération des non-fonctionnaires a baissé de 0,1 % (2 045 euros nets par mois en moyenne).

La stabilité plus rémunératrice

La stabilité s’avère plus rémunératrice. Les agents qui ont gardé le même employeur et la même quotité de travail en 2015 et 2016 (près de deux salariés sur trois dans la FPE) ont vu leur salaire net moyen augmenter de 1,7 % en euros constants en raison de la progression de leur ancienneté et de leur carrière.

Meilleurs salaires dans les ministères

C’est dans les ministères que la rémunération s’avère la plus importante : le salaire net moyen s’y établit à 2 553 euros (+ 0,2 %). Mais elle a davantage progressé (+ 0,4 %) dans les établissements publics administratifs (EPA) où le salaire moyen apparaît un peu inférieur (2 355 euros). L’Insee rappelle qu’il y a une « forte présence de catégories C dans ces établissements ».

La Gazette des communes : Article publié le Mercredi 29 Août 2018 & Bénédicte Rallu 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article