Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

SALAIRES

6 Septembre 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

 

Légère hausse des salaires dans la fonction publique d’État en 2016

 

Inflation prise en compte, le salaire net moyen des salariés de la fonction publique d’État a augmenté de 0,2 % en 2016, selon une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La hausse été évaluée à 0,4 % en 2015.
 

Qu’il soit fonctionnaire ou non, un salarié civil de la fonction publique d’État percevait en moyenne en 2016 un salaire mensuel net de 2 505 euros. Soit, en comparaison de 2015, une hausse de 0,4 % en euros courants et de 0,2 % en euros constants en raison de la hausse des prix intervenue en 2016 (+ 0,2 %), indique l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans une étude publiée mercredi 29 août.

“Les salaires étant stables en moyenne à corps, grade et échelon donnés, cette progression provient essentiellement d’un changement de composition des emplois dans la fonction publique d’État”, explique l’institut [cliquez ici pour consulter son étude].

Ce chiffre avait connu une augmentation de 0,4 % en 2015 en euros constants et courants [cliquez ici pour consulter noter article : “Le salaire des fonctionnaires en hausse en 2015”].

Disparités catégorielles

Pour les fonctionnaires, le salaire s’élevait à 2 672 euros nets en moyenne par mois (+ 0,4 % en euros constants). Dans le détail, ce salaire croît de 0,4 % pour les agents relevant de la catégorie C (à 1 950 euros) et “plus modérément” pour les catégories A et B avec respectivement une hausse 0,2 % à 2 909 euros et 0,1 % à 2 442 euros. L’évolution plus importante du salaire des agents de catégorie C résulte d’une “hausse des primes, liée notamment au passage en 2016 d’une partie des agents de cette catégorie au régime indemnitaire des agents de l’État (Rifseep) et par l’augmentation de la prime de sujétions spéciales des agents du corps d’encadrement et d’application de la pénitentiaire”, souligne l’Insee.

Pour les non-fonctionnaires de l’État (contractuels, contrats aidés…), en revanche, le salaire net moyen baisse de 0,1 % en 2016 (à 2 045 euros), après une hausse de 0,5 % en 2015. “Ce léger recul s’explique par l’augmentation du nombre d’apprentis en 2016 qui sont, en moyenne, moins rémunérés”, ajoute l’étude, qui précise qu’en 2016, 0,8 % des non-fonctionnaires de l’État étaient des apprentis, contre 0,2 % en 2015.

Hors contrats aidés, dont la proportion de bénéficiaires baisse légèrement, et hors apprentis, le salaire net moyen des non-fonctionnaires reste stable à 2 139 euros en 2016.

 

Le salaire des femmes toujours inférieur

Selon l’étude de l’Insee, les disparités salariales restent quant à elles “quasi stables”. Les 10 % de salariés les moins bien rémunérés touchent un salaire net mensuel inférieur à 1 494 euros quand les 10 % les mieux rémunérés gagnent au moins 3 611 euros nets par mois.

Le salaire net moyen des femmes reste inférieur de 14,3 % à celui des hommes (2 351 euros contre 2 742 euros), soit une baisse de 0,1 point par rapport à 2015. L’écart est plus marqué parmi les salariés de catégorie A (17 %) que pour ceux relevant de catégories B et C (respectivement 10,5 % et 11,7 %). Cet écart se réduit néanmoins à 3 % à âge, grade catégorie et statut égaux.

ACTEURS PUBLICS : Article publie le jeudi 30 AOÛT 2018 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article