Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

10 Décembre 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

 

Les premiers résultats des organisations syndicales aux élections professionnelles

 

Pour l’heure, aucune tendance globale ne se dessine au niveau de la fonction publique d’État en matière de représentativité syndicale. De premiers résultats sont néanmoins connus dans les ministères. Tour d’horizon.

Force ouvrière conservera-t-elle sa première place dans la fonction publique de l’État à l’issue des élections professionnelles du 6 décembre ? Difficile à dire. Aucun élément ne permet, à l’heure actuelle, de dégager de grandes tendances au niveau de l’État.

Pour rappel, lors du scrutin de 2014, cette organisation syndicale était arrivée en tête, suivie notamment de la FSU, de l’Unsa, de la CFDT et de la CGT (toutes les 5 dans un mouchoir de poche avec un pourcentage oscillant entre 13,4 et 17 %), suivies par Solidaires, la CFE-CGC et la CFTC. Une source bien informée évoque néanmoins “une poussée de la CFDT” cette année. Reste à savoir dans quelle mesure.

La FSU toujours en tête à l’Éducation comme Solidaires à Bercy

Néanmoins, de premiers résultats sont déjà arrêtés, notamment à l’Éducation nationale, où la FSU, avec 34,91 % des suffrages exprimés (en légère hausse), reste la première organisation syndicale, suivie par l’Unsa qui, avec 21,60 %, conserve sa deuxième place. La répartition des sièges au comité ministériel y reste inchangée avec 6 sièges pour la FSU, 4 pour l’Unsa, 2 pour la FNEC-FP (FO), 1 pour le SGEN-CFDT, 1 pour la CGT Éducation et 1 pour le Snalc-SNE-FGAF.

À Bercy, Solidaires conserve sa première place au comité technique ministériel, mais aussi à la direction générale des finances publiques (DGFIP) et au sein de la direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF). Dans le détail, pour le comité technique ministériel, Solidaires recueille 29,98 % des suffrages (contre 28,5 % en 2014), suivie par la CGT avec 24,04 %, FO avec 19,29 % (en baisse de presque 2 points), la liste commune CFDT-CFTC avec 17,30 %, la liste Unsa-CGC avec 7,63 %, la FSU avec 1,23 % et la FGAF avec 0,52 %.

FO première à l’Intérieur

À l’Intérieur, la fédération FO, emmenée par le syndicat policier Unité-SGP, est arrivée en tête avec 34,44 % des suffrages au comité technique ministériel (CTM) du ministère de la place Beauvau (en hausse de 2 points), devançant les syndicats de la CFE-CGC et de l’Unsa.

La fédération FO remporte 6 sièges au CTM, l’instance de concertation de tous les personnels du ministère de l’Intérieur (policiers, administratifs, agents des préfectures), où seules les organisations ayant des élus peuvent voter des accords. 

Les syndicats de la CFE-CGC, parmi lesquels les syndicats policiers Alliance et Synergies, sont arrivés en deuxième position (31,84 %) mais disposeront aussi de 6 sièges. L’Unsa (15,63 %) obtient 2 sièges de titulaires et la CFDT (9,25 %) 1 siège. Les autres listes n’en obtiennent aucun. 

Pour le comité technique du seul réseau de la police nationale, ce sont les syndicats emmenés par Alliance et Synergies qui ont remporté la mise avec 37,76 % des suffrages et 4 sièges de titulaires au comité technique. Ils sont suivis par Unité-SGP (36,41 %), 4 sièges, et l’Unsa-Police (15,57 %), 2 sièges. Les autres organisations n’ont pas de sièges. 

Quant au ministère des Armées, la CFDT (avec 27,33 % contre 20,8 % en 2014) y ravit la première place à Force ouvrière (26,06 % contre 28,1 % lors du dernier scrutin). Au comité technique du ministère du Travail, la CGT reste en tête avec 27,41 % contre 25,9% en 2014), suivie par la CFDT (18,48 %, en légère baisse) et l'UNSA (17,97 %, quasi stable). 

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE VENDREDI 07 DÉCEMBRE 2018 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article