Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

EMPLOI PUBLIC

29 Janvier 2019 , Rédigé par FO Services Publics 51

Qu’attendre de la bourse de l’emploi commune aux trois versants?

 

Mi-février sera officiellement lancé "Place de l'emploi public" : l'espace numérique de publication des emplois vacants commun aux trois versants de la fonction publique. Les employeurs publics sont à pied d’œuvre pour que l'interface remplisse son objectif, à savoir booster la mobilité inter-fonction publique.

 

CHIFFRES-CLÉS

Le futur portail devrait proposer plus de 5 000 offres d’emplois en permanence et représentera potentiellement plus de 7 millions de visiteurs par an. Source : ministère de l'Intérieur

La bourse de l’emploi inter-fonction publique, qui portera le nom de « Place de l’emploi public », sera mise en service le 15 février d’après le ministère de l’intérieur. Permettra-t-elle, comme c’est l’objectif, une plus grande mobilité entre les trois versants ? Un comité des instances de pilotage va en tout cas veiller à ce que les agents qui se rendent sur la plateforme aient une bonne visibilité des postes auxquels ils peuvent prétendre.

La Fédération nationale des centres de gestion et le Centre national de la fonction publique territoriale travaillent, pour le versant territorial, depuis un an et demi sur cette interface numérique, attendue initialement pour ce début janvier. Mais du retard a été pris en raison d’ajustements techniques à réaliser, et du nécessaire besoin d’harmoniser les langages des trois fonctions publique pour des postes semblables, comme l’explique Philippe Houplain, directeur des systèmes d’information au groupement d’intérêt public informatique de la Fédération nationale des centres de gestion.

À LIRE AUSSI

Toutes les annonces n’y seront pas publiées

Concrètement, du côté de la territoriale, la plateforme Cap territorial va disparaître pour migrer progressivement vers le site emploi territorialRendez-vous emploi public, qui héberge quant à lui les annonces recensées par les centres interdépartementaux de gestion de la petite couronne, de la grande couronne ainsi que du centre de gestion de Seine-et-Marne, sera toujours accessible. « Place de l’emploi public » fera apparaître dix champs d’informations (lire encadré en bas d’article) d’une annonce émise par Emploi territorial et Rendez-vous emploi public. Un clic dessus renverra vers la publication plus détaillée de ces sites.

Attention : toutes les annonces de la FPT ne seront pas visibles sur la bourse commune, souligne Philippe Houplain. « Les sites de la territoriale continueront de publier à la fois les créations mais aussi les vacances de postes, même lorsque ces derniers sont en réalité déjà pourvus. La bourse commune, elle, ne publiera pas ce qui est déjà pourvu. »

À LIRE AUSSI

Les territoriaux n’y trouveront pas non plus les emplois des établissements publics qui requièrent des qualifications professionnelles particulières et inscrits pour une durée déterminée sur une liste établie par décret en Conseil d’État pris après avis du Conseil supérieur de la fonction publique de l’État. Ni les emplois ou catégories d’emplois de certaines institutions administratives spécialisées de l’État dotées d’un statut particulier, certains emplois des centres hospitaliers et universitaires occupés par des personnels médicaux et scientifiques, ou encore les emplois occupés par les assistants d’éducation.

Intelligibilité des publications

Le centre de gestion (CDG) de l’Isère sera le référent pour la bonne exploitation de ce nouvel outil, indique son directeur Frédéric Castoldi. Son CDG et celui de la Charente-Maritime forment les gestionnaires RH des CDG nouvellement utilisateurs du site Emploi territorial pour les aider à « rendre intelligibles et cohérentes les publications des employeurs territoriaux avec celles des autres versants ». Et « chaque CDG doit aussi [par ailleurs] former ses collectivités au site Emploi territorial ».

« Indépendamment de cela, tous les CDG ont vocation à veiller – au moment de valider les offres qui seront publiées sur le site Emploi territorial – à ce que le nombre de caractères de l’intitulé [104 maximum] soit bien adapté à la consultation après reprise sur l’espace numérique commun », explique Frédéric Castoldi.

La campagne de sensibilisation sur ces aspects devrait se tenir tout au long du premier semestre.

FOCUS

Les 10 infos contenues dans une annonce sur « Place de l’emploi public »

  • le versant de la fonction publique dont relève l’emploi ;
  • la création ou vacance d’emploi ;
  • la catégorie statutaire et, s’il y a lieu, le grade, de l’emploi ;
  • l’organisme ou la structure dans laquelle se trouve l’emploi ;
  • les références du métier auquel se rattache l’emploi ;
  • les missions de l’emploi ;
  • l’intitulé du poste ;
  • la localisation géographique de l’emploi
  • la date de la vacance de l’emploi ;
  • l’autorité à qui adresser les candidatures et le délai de candidature

En outre, l’avis de vacance peut mentionner des éléments de rémunération liés à l’emploi, notamment la nouvelle bonification indiciaire.

La Gazette des communes : Article publié le Lundi 21 Janvier 2019 & Claire Boulland 

RÉFÉRENCES

Décret n° 2018-1351 du 28 décembre 2018 relatif à l'obligation de publicité des emplois vacants sur un espace numérique commun aux trois fonctions publiques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article