Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

EMPLOI

7 Janvier 2019 , Rédigé par FO Services Publics 51

La baisse des contrats aidés masque la hausse des effectifs d’agents publics

 

Hors contrats aidés, les effectifs ont augmenté de 0,8 % dans la fonction publique en 2017, explique l’Insee dans une étude. Soit 45 000 salariés de plus. Une fois les contrats aidés comptabilisés, l’emploi est “quasiment stable”.

Il y a les chiffres et l’interprétation qui en est faite. Si, comme l’affirme l’Insee dans une étude publiée jeudi 13 décembre, l’emploi était “quasiment stable” dans la fonction publique en 2017, cette stabilité est néanmoins à relativiser. Hors contrats aidés, en effet, les effectifs de la fonction publique augmentent nettement, pour atteindre 5,52 millions de salariés au 31 décembre 2017. Soit au total une croissance de 0,8 % (après + 0,5 % en 2016) et environ 45 000 salariés de plus qu’en 2016.

Une fois les contrats aidés inclus, la fonction publique employait ainsi 5,66 millions de salariés, soit 4 800 personnes de moins et une baisse de 0,1 % par rapport à 2016, précise l’institut dans son étude, basée sur des données provisoires [cliquez ici pour la consulter].

Hausse notable des effectifs dans les ministères

Dans le détail, hors contrats aidés, la hausse des effectifs s’établissait en 2017 à 0,9 % dans la fonction publique d’État et dans la territoriale et à 0,7 % dans l’hospitalière. Au global et donc contrats aidés inclus, cette évolution est respectivement de + 0,1 %, de - 0,4 % et de - 0,1 %.

Comme le précise l’Insee, la hausse des effectifs, hors contrats aidés, est particulièrement forte dans les ministères, avec 22 900 agents de plus (+ 1,2 % par rapport à 2016). Fruit des décisions prises lors du quinquennat de François Hollande, cette augmentation résulte principalement de la hausse des effectifs au sein du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (+ 2 %, soit 20 600 agents supplémentaires).

“Dans une moindre mesure”, ajoute l’Insee, l’emploi croît dans les ministères de l’Intérieur (+ 5 200) et de la Justice (+ 1 300). En revanche, les effectifs diminuent au sein des ministères économiques et financiers (- 2 000), ainsi qu’aux ministères chargés de l’environnement et du logement (- 1 200). Avec les contrats aidés, la hausse des effectifs est de 1,2 % dans les ministères.

Quant aux établissements publics de la fonction publique d’État, les effectifs y diminuent de 3,7 %, en raison d’une réduction de 26,2 % du nombre de contrats aidés, soit - 19 400 au total. Une fois ces contrats aidés exclus, l’emploi baisse modérément dans ces établissements publics (- 0,3 %).

Fort recul des contrats aidés dans la territoriale

Concernant le versant territorial, et plus précisément le secteur communal, l’emploi y augmente de 1 % hors contrats aidés. Une fois ces contrats pris en compte, l’emploi recule en revanche de 0,4 %. C’est le fruit de la baisse “notable” du nombre de contrats aidés dans le secteur communal (- 26,1 %, - 21 600 personnes). Dans les régions et les départements, l’emploi y compris aidés baissent “légèrement” (- 0,2 % après - 1 % en 2016). Hors contrats aidés, l’emploi est en hausse de 0,3 %.

Dans les hôpitaux, l’emploi augmente de 0,4 % hors contrats aidés. Avec les contrats aidés, l’emploi baisse de 0,1 %. Dans les établissements médico-sociaux en revanche, l’emploi augmente, que les contrats aidés soient pris en compte ou non (+ 1,3 % contrats aidés inclus, + 2,9 % hors contrats aidés).

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE VENDREDI 14 DECEMBRE 2018 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article