Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

AGENTS CRISE COVID-19

6 Juillet 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

 

Les agents ont plutôt bien vécu la crise du Covid-19, selon un sondage Casden / BVA

Télétravail, difficultés pratiques, pression, solitude, baisse de revenus du foyer… : comme tous les Français, les fonctionnaires ont dû s’adapter à la crise sanitaire. Les agents de la fonction publique territoriale (FPT) sont 22 % à avoir eu le sentiment d’être en première ligne dans la lutte contre le coronavirus contre 26 % de l’ensemble des fonctionnaires.

Un quart des fonctionnaires (26 %) estiment avoir été en première ligne pendant la crise du Covid-19, d’après un sondage Casden/BVA sur les fonctionnaires et la crise, présenté le 23 juin à l’occasion de la Journée mondiale de la fonction publique. Un pourcentage qui double (50 %), ce qui est assez logique, chez les agents qui ont continué à se rendre sur leur lieu de travail (un sur trois était dans ce cas) et au sein des personnels hospitaliers (56 %). Mais 22 % des agents de la FPT seulement se sont sentis en première ligne. Les agents de la fonction publique hospitalière (FPH), en majorité présents sur un lieu de travail à haut risque, ont subi la pression de la crise de plein fouet et sont de ce fait ceux qui l’ont le moins bien vécue : 67 %, contre 71 % des agents de la fonction publique de l’État (FPE) et 78 % dans la fonction publique territoriale (FPT). Plus d’un sur dix (12 %) envisagent du reste une réorientation professionnelle.

Les fonctionnaires, qui ont continué à aller travailler, ont ressenti un manque de protections tels que masques et visières (66 %) ; c’est le cas pour 75 % des agents de la FPH et de ceux qui étaient en première ligne.

Le télétravail, pratiqué par 42 % des agents, est apparu plus facile pour ceux de la FPT et de la FPE, et pour les agents de catégorie B et C. Au total, plus de six agents sur dix (67 %) en télétravail ont trouvé que c’était plutôt facile – 73 % dans la FPT, mais seulement 46 % chez les enseignants – et sept sur dix considèrent que c’était une expérience enrichissante. En outre, les agents, qui ont travaillé à distance, se sont sentis davantage soutenus par leur hiérarchie (71 %) que l’ensemble des agents (64 %).

 

Article publié le vendredi 26 juin 2020 & Rédaction Weka

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article