Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

APPRENTISSAGE FONCTION PUBLIQUE

15 Septembre 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

La fonction publique a accueilli un peu moins d’apprentis en 2019

Le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques dresse le portrait des nouveaux apprentis dans la fonction publique.

En 2019, la fonction publique a enregistré 14 305 nouveaux contrats d’apprentissage, soit une légère baisse de 3 % par rapport à 2018, qui intervient après deux années de forte hausse (+ 5,2 % en 2018 et + 7,9 % en 2017), selon une récente étude du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

La FPT principal recruteur des nouveaux apprentis

Le nombre de nouveaux apprentis est resté en hausse en 2019 dans la fonction publique hospitalière (FPH) : + 18,2 % par rapport à 2018. Il s’est stabilisé dans la fonction publique territoriale (FPT) : – 0,2 %, après + 13,4 % en 2018. En revanche, dans la fonction publique de l’État (FPE), les entrées en apprentissage ont poursuivi leur baisse : – 10,1 %, après – 6,2 % déjà en 2018). Quoi qu’il en soit, la FPT constitue le principal recruteur des nouveaux apprentis de la fonction publique, avec 60 % des entrées en apprentissage en 2019 (+ 2 points), suivie par la FPE (35 % des entrées, – 3 points) et la FPH (6 % des entrées, + 1 point), observe l’étude.

L’an dernier, si l’embauche de nouveaux apprentis a reculé dans les ministères (- 20 %), elle a progressé dans les établissements publics administratifs (+ 14 %). Dans la territoriale, le poids du secteur communal continue de reculer (77 %), avec un retrait des communes (plus de la moitié des nouveaux apprentis de la FPT) non compensé par la hausse enregistrée dans les établissements communaux ou intercommunaux.

Des apprentis plus jeunes dans la FPT

Les contrats d’apprentissage conclus dans la FPT concernent des apprentis plus jeunes que dans les deux autres versants de la fonction publique : 20,8 ans en moyenne en 2019, contre 21,3 ans dans la FPE et 22,6 ans dans la FPH. Les mineurs représentent presque un nouveau contrat sur cinq dans la FPT (19 %, – 2 points par rapport à 2018), contre 8 % dans la FPE et 7 % en FPH.

Parallèlement, la part des nouveaux apprentis de plus de 25 ans a augmenté dans les trois versants en 2017, suite à l’expérimentation dans neuf régions du report de l’âge limite d’entrée en apprentissage sans condition de 25 à 30 ans, rappelle l’étude. En 2019, cette part a de nouveau progressé, avec la généralisation de ce report de l’âge limite (+ 2 points).

Explosion des apprentis diplômés de l’enseignement supérieur

En 2019, la part des nouveaux apprentis de la fonction publique titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur était en forte hausse : 40 %, soit + 6 points par rapport à 2018. La part des titulaires d’un diplôme du supérieur s’est accrue quel que soit le niveau de diplôme dans chacun des versants. À l’inverse, celle des titulaires d’un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat ou sans aucun diplôme affichait une baisse : 27 %, soit – 4 points par rapport à 2018. La FPH est le versant qui enregistre, en proportion, la plus forte hausse du nombre de nouveaux apprentis recrutés avec un diplôme de l’enseignement supérieur (+ 8 points par rapport à 2018, + 6 points dans les deux autres versants). Néanmoins, les titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur demeurent, toujours en proportion, plus nombreux dans la FPE (53 %) que dans la FPH et la FPT, respectivement 38 % et 31 %.

Selon l’étude, près de six nouveaux contrats d’apprentissage sur dix dans la fonction publique en 2019 se sont effectués dans le cadre de la préparation d’un diplôme de l’enseignement supérieur (+ 4 points par rapport à 2018), un quart (26 %) pour la préparation d’un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat (- 3 points) et, enfin, 15 % un diplôme de niveau baccalauréat (- 1 point). La part des nouveaux apprentis préparant un diplôme de l’enseignement supérieur reste plus importante dans la FPE (81 %, + 3 points par rapport à 2018) que dans les deux autres versants : 67 % dans la FPH (+ 4 points) et 45 % dans la FPT (+ 6 points). Comme les années précédentes, les formations dans le cadre de l’apprentissage préparant à un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat ont été relativement les plus importantes dans la FPT : 39 % (- 5 points), contre 18 % dans la FPH et 6 % dans la FPE en 2019. Au total, la FPT est l’employeur de 88 % des nouveaux apprentis préparant un tel niveau de diplôme.

Enfin, l’an dernier, 43 % des nouveaux contrats d’apprentissage dans la fonction publique avaient une durée inférieure ou égale à 1 an (+ 4 points par rapport à 2018), la moitié une durée de 13 à 24 mois (- 4 points) et 7 % une durée supérieure à 2 ans (stable), recense l’étude du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

Article publié le MERCREDI 05 AOÛT 2020 & Rédaction Weka

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article