Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

CONCOURS

17 Octobre 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

Les “multi-inscriptions” aux concours de la territoriale bientôt impossibles

Comme prévu par la loi “Fonction publique”, un projet de décret précise le dispositif qui sera mis en place à partir de janvier prochain pour limiter les inscriptions multiples de candidats à un même concours de la fonction publique territoriale. Dès qu’un candidat sera identifié comme déjà inscrit à un concours, sa nouvelle inscription supprimera “automatiquement” celle qu’il avait effectuée antérieurement.

Les candidats aux concours de la fonction publique territoriale sont prévenus : bientôt, ils ne pourront plus s’inscrire plusieurs fois à un même concours. Un projet de décret du gouvernement détaille en effet le dispositif mis en place pour lutter contre les “multi-inscriptions”. 

Conformément aux dispositions de la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019, ce dispositif introduit précisément l’impossibilité pour un candidat d’être inscrit à plusieurs concours dont les épreuves sont organisées simultanément par plusieurs centres de gestion pour l’accès à un même grade de l’un des cadres d’emplois de la territoriale. Et ce quelles que soient les modalités d’accès à ces concours : externe, interne ou troisième concours. 

Entrée en vigueur le 1er janvier prochain 

Inscrit à l’ordre du jour du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) du 14 octobre, le projet de décret en question précise notamment que le groupement d’intérêt public (GIP) informatique des centres de gestion (qui existe déjà) organise la collecte et le traitement des données desdits candidats.

Dès qu’un candidat sera identifié comme déjà inscrit à un concours, alors sa nouvelle inscription supprimera “automatiquement” celle qu’il aura effectuée antérieurement.

 “Afin que les développements informatiques nécessaires à l’identification des candidatures multiples soient achevés”, les dispositions du futur texte entreront en vigueur pour les concours dont l’arrêté d’ouverture sera publié à compter du 1er janvier 2021. 

Absentéisme coûteux 

Pour rappel, ce dispositif avait été introduit dans la loi de réforme de la fonction publique sur proposition des rapporteurs du Sénat, Catherine Di Folco (LR) et Loïc Hervé (UC). Lors de l’examen parlementaire de ce texte, ces sénateurs avaient pointé du doigt ce phénomène de “multi-inscriptions”, à l’origine d’un absentéisme grandissant et coûteux, en termes de logistique notamment. 

“Les candidats s’inscrivent dans plusieurs départements, puis ils choisissent le département où composer, au vu du nombre de postes ouverts et de la probabilité de réussir dans chaque collectivité, avait ainsi affirmé Catherine Di Folco en juin 2019. En attendant, les organisateurs ont tout préparé, ils ont réservé des salles et des places ; une place dans une salle coûte 20 euros, donc imaginez ce que cela représente à la fin de l’année…”

ACTEURS PUBLICS : article publie le lundi 05 octobre 2020 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article