Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

SDIS-SECURITE CIVILE

7 Octobre 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

Prévenir les agressions visant les sapeurs-pompiers

Le gouvernement veut lutter plus efficacement contre les agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers.

Les sapeurs-pompiers, comme les membres des forces de sécurité, peuvent être victimes d’agressions en intervention, principalement lors de secours à personnes (80 %). « Pour lutter contre ces comportements inacceptables », le ministre de l’Intérieur a adressé fin août aux préfets une circulaire détaillant un plan de prévention et de lutte contre les agressions visant les sapeurs-pompiers. Objectif affiché : « lutter plus efficacement encore contre les agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers ».

Le plan d’action décrit s’articule autour de trois axes majeurs.

Une coordination opérationnelle interservices renforcée

  • Renforcer le lien avec les forces de sécurité intérieure.
     
    Les préfets doivent, notamment, contrôler l’effectivité et l’actualisation du protocole de prévention et de lutte contre les agressions visant les sapeurs-pompiers, instauré par une instruction du 30 mars 2015.
  • Collaborer de manière plus active avec les SAMU, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS).
  • Mieux intégrer les polices municipales.

Des actions relatives au personnel

  • Renforcer le lien de proximité avec la population.
  • Se former pour mieux appréhender les situations à risques.
  • Agir et accompagner lorsque l’événement est survenu.
  • Renforcer la collaboration avec l’autorité judiciaire.

Des améliorations et avancées techniques

La protection des sapeurs-pompiers passe, également, par la mise en place d’équipements individuels et collectifs. « Certains sont déjà en service, d’autres en expérimentation. Certains, enfin, sont le fruit d’initiatives locales qu’il convient de partager », précise le ministère de l’Intérieur. Et de citer : la protection des vitres latérales, l’expérimentation des caméras-piétons, le test d’un gilet pare-lames.

Afin d’appuyer la mise en œuvre de ce plan d’action, le ministère de l’Intérieur annonce la création d’un Observatoire national des violences envers les sapeurs-pompiers. Cette instance devra permettre d’objectiver les remontées de terrain et de s’assurer de la bonne mise en œuvre des actions figurant dans le plan.

Article publié le Mercredi 16 Septembre 2020 & Rédaction Weka

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article