Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

UN PAS DE PLUS VERS LE RENOUVEAU INDUSTRIEL FRANÇAIS

17 Septembre 2013 , Rédigé par fo-villedereims Publié dans #ACTUALITE

renouveau-industriel.jpg

Communiqué du mardi 17 septembre 2013 - FO Métaux

UN PAS DE PLUS VERS LE RENOUVEAU INDUSTRIEL FRANÇAIS

La Fédération FO de la Métallurgie a pris acte de la présentation du document sur la «Nouvelle France Industrielle» et des annonces faites par le président de la République lors de la matinée du jeudi 12 septembre à l’Elysée.

FO Métaux, qui partage largement cette ambition industrielle, a préféré ne pas réagir à chaud pour étudier ce document. Les 34 plans industriels vont dans le bon sens et le fait de constituer et de réunir pour chacun de ces plans, les équipes de projets composées d’industriels et de représentants de l’Etat et du Conseil National de l’Industrie, va permettre de coordonner le travail en filière auquel nous restons attachés.

FO Métaux constate avec intérêt l’ambition de l’Elysée, du gouvernement et du ministère du Redressement productif sur de nouveaux programmes industriels, ce qui fait parfois défaut dans de grands groupes industriels français, trop frileux à développer de nouveaux programmes et trop axés sur la rentabilité à court terme et les intérêts financiers des actionnaires au détriment d’une réelle stratégie industrielle. L’investissement, la recherche, le développement et l’innovation doivent être les leitmotivs de tous nos industriels, avec pour principal objectif, l’industrie et les emplois de demain pour notre pays.

La stratégie industrielle, portée par les instances de l’Etat, rejoint celle prônée par FO Métaux sur la défense de l’industrie et cette bataille en faveur de l’industrie devra se traduire dans le temps par des embauches effectives en CDI. D’après le cabinet McKinsey, les 34 plans industriels pourraient générer près de 480.000 emplois sur 10 ans, 45 milliards d’euros en valeur ajoutée au bout de 10 ans et 18 milliards d’euros d’exportations supplémentaires.

Le renouveau industriel se met en marche, nous nous en félicitons. Mais, contrairement à certains communiqués et réactions à chaud qui se sont immédiatement exprimés, avec comme finalité des demandes de baisses de charges pour les entreprises, pour FO Métaux, les salariés ne sont pas et ne doivent pas être la variable d’ajustement de ceux qui ne pensent qu’à la compétitivité et à la réduction des coûts.

Le renouveau industriel ne pourra se faire qu’avec un ensemble d’acteurs qui agiront dans le sens de l’innovation, de l’investissement, de la recherche, de la formation professionnelle, du savoir-faire… pour une industrie française forte et ce, sans arrière-pensée. En précisant que les salariés de notre pays sont dans le peloton de tête en termes de productivité, ce sont eux, qui chaque jour, contribuent à la richesse des entreprises et de notre économie.

La volonté de nos dirigeants politiques en faveur d’une industrie forte est plus que jamais affirmée. Alors à chacun de prendre ses responsabilités sans en demander toujours plus à celles et ceux qui oeuvrent et agissent au quotidien pour et dans l’intérêt de la défense de l’industrie.

mardi 17 septembre 2013

 

fo-metaux.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article