Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

VOIX DE PRESSE : DAVOS, 1.560 MÈTRES, ÇA PLANE POUR EUX

30 Janvier 2013 , Rédigé par fo-villedereims Publié dans #VOIX DE PRESSE

voix de presse 1

PRESSE - COMMUNICATION - MERCREDI 30 JANVIER 2013

VOIX DE PRESSE : DAVOS, 1.560 MÈTRES, ÇA PLANE POUR EUX

Comme chaque année, la crème des élites politiques, économiques et financières de la planète s’est réunie à Davos, station de sports d’hiver huppée dans les Alpes suisses, du 25 au 29 janvier, pour participer au 43e sommet annuel du Forum économique mondial. La presse a scruté les avis autorisés.

La Charente Libre

«L’élite économique et politique, réunie comme tous les ans à Davos, s’interroge: va-t-on se sortir de la crise? Les pronostics varient sans convaincre.» Pour sa part, «Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, estime que “si on devait trouver un dénominateur commun [...] pour définir pourquoi 2012 restera dans les mémoires, je pense que l’on dira que c’est l’année de la relance de l’euro”, a-t-il ainsi jugé. “Globalement, la situation est considérablement plus favorable qu’elle ne l’était l’an dernier”, a-t-il ajouté dans son auto-éloge». Global comme globalisation, sans doute?

Les Échos

Croisant certainement à une altitude moins haute, «le ministre des Finances suédois a déclaré au cours du week-end que la crise n’était pas encore terminée en Europe, ajoutant qu’il faudra des années pour surmonter un sentiment de malaise et résorber un chômage massif. “Il existe un grand écart entre les acteurs des marchés financiers, qui pensent que l’essentiel des problèmes sont résolus, et ceux qui sont dans l’économie réelle”, a dit à Reuters Anders Borg».

Le Figaro

Pourtant «le Forum de Davos a décidé d’enterrer la crise financière. Après cinq années à redouter les catastrophes, le grand raout de la mondialisation a poussé un ouf de soulagement la semaine dernière. Ni communiqué officiel, ni sondage chiffré, mais un sentiment de délivrance partagé par les 2.500 dirigeants économiques et politiques réunis cinq jours durant dans la station des Grisons».

Les Inrocks

Il faut dire que «Davos, c’est un lieu de réflexion, un lieu de business, mais aussi un lieu où l’on prend du bon temps. Un club, une bulle coupée du monde, protégée par les montagnes».

Le Monde

Là où l’on ne risque pas de couler: «Encore une fois, la finance et ses dérives sont les grandes absentes de Davos: si la régulation des banques et des marchés figure au programme des panels du cru 2013, l’autocritique et, surtout, la recherche de solutions pour éviter une redite des événements des cinq dernières années ne semble pas y avoir leur place. Et le plus inquiétant n’est pas tant la morgue des “panélistes” que le vide intersidéral qui entoure à Davos la réflexion sur la prévention de futures crises.» Pourquoi empêcher les crises quand on voit le profit à en tirer. D’en haut.

Article paru dans FO Hebdo n°3060

Abonnez-vous à FO Hebdo

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article