Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

REMUNERATIONS

3 Avril 2021 , Rédigé par FO Services Publics 51

Le salaire net moyen des agents territoriaux   a progressé de 0,4% en 2019

Après avoir reculé de 1% en 2018, le salaire net moyen (en équivalent temps plein) dans la fonction publique a été stable en 2019 (et ce en corrigeant l'effet de l'inflation), indique l'Insee dans une étude publiée ce 25 mars. Le salaire net moyen des agents publics (hors militaires) s'est élevé cette année-là à 2.320 euros par mois. Parmi l'ensemble des agents, ceux de la fonction publique territoriale ont connu l'évolution la plus favorable, puisqu'ils ont enregistré une progression de 0,4% du salaire net moyen, en tenant compte de l'inflation. Celui-ci s'est établi à 1.990 euros. L'évolution positive de la rémunération des agents territoriaux en 2019 succède à une année 2018 marquée par un recul (-0,9%).

Dans la fonction publique d’Etat (FPE), le salaire net moyen a été stable en 2019, à 2.600 euros par mois (en tenant compte de l'inflation). Cela n'a pas été le cas dans la fonction publique hospitalière, puisque les agents y ont enregistré une baisse du salaire net moyen (inflation comprise) de 0,8%. En 2019, un agent des hôpitaux a gagné en moyenne 2.310 euros net par mois.

En 2019, les personnes présentes deux années complètes chez le même employeur (avec la même quotité de temps de travail les deux années) ont vu leur rémunération moyenne progresser de 1,1% en euros constants, après une quasi-stabilité en 2018 (-0,1%). Dans le détail, cette rémunération a augmenté plus fortement pour les agents de l'Etat concernés (+1,5%) et pour ceux des collectivités (+1,2%) que pour ceux des hôpitaux (+0,4%).

Pour expliquer les évolutions des salaires en 2019, l'Insee met en avant les effets des progressions salariales individuelles et les variations de la composition de l’emploi dans la fonction publique, du fait des promotions, des départs à la retraite et des recrutements. Autre donnée à prendre en compte : le nombre de bénéficiaires de contrats aidés, aux rémunérations en moyenne inférieures à celles des autres agents. On sait qu'il a baissé en 2019. L'évolution des salaires provient également de la reprise de l’application du protocole relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations (PPCR) pour les fonctionnaires ainsi que de l’exonération des cotisations sociales salariales sur les heures supplémentaires pour les agents de la fonction publique concernés.

LOCALTIS : Article publié le 25 mars 2021, par T.B & Projets publics

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article