Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

RESSOURCES HUMAINES

24 Août 2022 , Rédigé par FO Services Publics 51

Un plan pour muscler l’accompagnement des agents dans leur évolution professionnelle

Un décret paru le 22 juillet dernier vient renforcer la formation et l’accompagnement personnalisé des agents publics en vue de favoriser leur évolution professionnelle. Un plan individuel de développement des compétences et une période d’immersion professionnelle sont notamment au programme.

Afin de faire face aux multiples bouleversements apportés par la crise sanitaire et ainsi répondre aux nouvelles attentes des agents en matière d’évolution professionnelle, un décret vient renforcer la formation et l’accompagnement des agents publics. L’objectif affiché, favoriser leur évolution professionnelle. Une impérieuse nécessité dans un monde en constante transformation. Besoins en formation, mobilité, prise en compte de la diversité des trajectoires… Les agents publics sont en effet de plus en plus nombreux à exprimer de nouvelles demandes quant à leur évolution de carrière.

Priorité aux agents les moins qualifiés

Le texte, pris en application de loi de transformation de la fonction publique votée en 2019, prévoit en premier lieu des aménagements pour les agents de catégorie C “n’ayant pas atteint un niveau de formation sanctionné par un diplôme ou un titre professionnel correspondant à un niveau requis”, les agents en situation de handicap et ceux considérés comme particulièrement exposés à un risque d’usure professionnelle.

Pour ces agents, le décret organise une priorité d’accès à la formation.

Le texte définit également l’action de formation comme “un parcours pédagogique concourant au développement des connaissances et des compétences et permettant d’atteindre un objectif professionnel” et précise qu’“elle est réalisée en présentiel, à distance ou en situation de travail, selon des modalités déterminées par arrêté du ministre chargé de la fonction publique”. Les droits relatifs aux congés de formation professionnelle et les conditions d’utilisation du congé de transition professionnelle se voient aussi renforcés.

Une cartographie pour accompagner la montée en compétences des professionnels RH

Le décret prévoit également l’élaboration par chaque employeur public d’un document formalisant l’offre d’accompagnement personnalisé et les modalités d’accès à cette offre. Il prévoit aussi la possibilité d’établir un bilan de parcours professionnel, ainsi qu’un plan individuel de développement des compétences. Cette “analyse du parcours professionnel et des motivations de l’agent” pourra être réalisée “soit à l’initiative de l’agent, soit à l’initiative de l’employeur avec l’accord de l’agent”. L’exercice est “conduit par un professionnel qualifié en matière d’accompagnement des évolutions professionnelles”.

Période d’immersion professionnelle

Parmi les autres points saillants, le décret stipule que “chaque agent public peut bénéficier d’une période d’immersion professionnelle” auprès d’un employeur public, d’une durée de deux à dix jours ouvrés, consécutifs ou non, dont la durée cumulée “ne peut être supérieure à vingt jours sur une période de trois ans”. Une période qui “permet à l’agent d’appréhender la réalité d’un métier, d’observer sa pratique et l’environnement professionnel dans lequel elle se déroule en vue de confirmer son projet d’évolution professionnelle et de faire un choix éclairé de mobilité”. Le décret précise que cette période d’immersion “est décomptée du temps de service de l’agent”, mais “sans incidence” sur sa rémunération.

ACTEURS PUBLICS : article publie le jeudi 18 aoüt 2022 & MARIE MALATERRE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article