Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

SÉCURITÉ

11 Avril 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

« Il est temps de clarifier les missions des polices municipales »

 

Dans un entretien à la Gazette, le président de l'Association nationale des cadres de police municipale, Jean-Michel Loubaney, dresse un état des lieux de l'évolution récente des "PM" et relaie les demandes du terrain. En pleine réforme de la police de sécurité du quotidien, il appelle le ministère de l'Intérieur à clarifier les missions de police municipale, revendique une nouvelle qualification judiciaire et pose les conditions à un partenariat renforcé avec les forces de l'Etat.

C’est une prise de parole assez rare qui représente une centaine de directeurs et de chefs de service de la police municipale.

Dans un entretien à la Gazette,  le président de l’Association nationale des cadres de police municipale, Jean-Michel Loubaney, lui-même chef de service à La Teste-de-Buch (Gironde), dresse un état des lieux de l’évolution des polices municipales et exprime les attentes d’une profession, en besoin de reconnaissance.

L’occasion pour lui de souligner le besoin d’une plus grande « lisibilité » du métier et des missions de police municipale, dans un contexte de réforme marqué par l’expérimentation de la police de sécurité du quotidien et le lancement de plusieurs missions de réflexion, au premier rang desquelles la commission sénatoriale sur les forces de sécurité intérieure, qui, après avoir entendu les syndicats, l’ont auditionné le 20 mars dernier, et celle sur le continuum de sécurité.

À LIRE AUSSI

Votre association réunit plus d’une centaine de directeurs et de chefs de service de police municipale. Quel regard portez-vous sur l’évolution récente des polices municipales en France ?

Les polices municipales ont connu une forte évolution au cours des vingt dernières années. Pour autant, nombre de sujets restent en suspens pour répondre à une évolution aussi rapide de notre société et de ses attentes. Notre sentiment est qu’il est temps de clarifier ou plutôt d’accroître la lisibilité des polices municipales dans le paysage de la sécurité.

Par notre réflexion, nous souhaitons participer à l’évolution de notre filière et contribuer à la volonté exprimée par le ministre de l’Intérieur d’améliorer l’efficience de la réponse publique locale par un partenariat renforcé de la police nationale, de la gendarmerie et des polices locales. Ces dernières devant développer une culture propre afin que la pertinence de la complémentarité s’exprime.

Comment rendre plus lisibles les polices municipales dans le paysage de la sécurité ?

L’emploi des policiers municipaux sans doctrine nationale, qui permettrait d’identifier le cœur de métier, constitue aujourd’hui une réelle difficulté sur le terrain avec nos partenaires. Or, nous sommes en capacité de définir une doctrine d’emploi qui repose sur les notions de proximité, de tranquillité et de cadre de vie, certaines collectivités l’ont fait. A nos yeux, une telle doctrine pourrait ensuite être déclinée et validée localement avec davantage de précisions selon le contexte local.

Selon nous, elle ne contreviendrait pas avec le principe de libre-administration des collectivités. Dans un passé récent, c’est bien l’État qui a déterminé notre code de déontologie, la sérigraphie de nos véhicules ou les normes de nos tenues d’uniforme. Pourquoi pas la doctrine d’emploi ?

En principe, pourtant, les missions de chacune des forces de sécurité sur le territoire sont définies dans le cadre des conventions de coordination ?

Les conventions de coordination ont permis de nombreuses avancées. Mais elles ne nous paraissent aujourd’hui plus adaptées aux besoins opérationnels.

La Gazette des communes : Article publié le lundi 09 avril 2018 &  Hervé Jouanneau 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article