Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

JOURS DE CARENCE

8 Janvier 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

 

Les députés ne veulent pas des 3 jours de carence dans la fonction publique

Dans le cadre de la nouvelle lecture du projet de loi de finances pour 2020, les députés ont adopté en commission un amendement du rapporteur LREM du budget, Joël Giraud, supprimant la disposition introduite par les sénateurs sur les jours de carence des agents publics. Cette suppression doit désormais être validée en séance publique. 

Bis repetita. Comme lors de l’examen des budgets 2018 et 2019, les députés veulent supprimer, dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) pour 2020, la mesure adoptée par le Sénat visant à augmenter d’un à trois le nombre de jours de carence dans la fonction publique. 

En nouvelle lecture du texte, vendredi 13 décembre, la commission des finances a ainsi adopté un amendement supprimant la disposition introduite par les sénateurs début décembre, contre l’avis du gouvernement. Un amendement déposé par le rapporteur général du budget, le député LREM Joël Giraud, qui (procédure parlementaire oblige) a été redéposé à l’examen en séance publique du PLF, prévu à compter de ce lundi 16 décembre. 

 

“Économie” et “équité” selon le Sénat 

Des amendements similaires ont aussi été déposés, pour la séance, par les députés du groupe Socialistes et apparentés et par ceux du groupe de la Gauche démocrate et républicaine.

Pour justifier la mise en place de ces trois jours de carence, les sénateurs avaient invoqué des raisons “d’économie” et “d’équité” avec le secteur privé, où les salariés sont soumis à trois jours de carence. 

Les agents publics “n’ont pas le même accès que les salariés du privé” à une protection sociale complémentaire, avait répondu le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, pour expliquer l’opposition du gouvernement à cette initiative [cliquez ici pour consulter notre article sur le sujet]. 

 

Réduction de l’absentéisme en question 

“Retirer un nouveau droit aux agents publics ne serait pas le bienvenu”, explique aujourd’hui l’entourage du député Joël Giraud. Par ailleurs, ajoute-t-on, “au-delà du premier jour de carence, l’effet incitatif est bien moindre” sur l’absentéisme.

 Pour rappel, si le rétablissement du jour de carence dans la fonction publique (au 1er janvier 2018) a contribué à réduire le micro-absentéisme, le nombre d’absences de longue durée a quant à lui augmenté.  

 

ACTEURS PUBLICS – Article publié le lundi 16 décembre 2019 & Bastien SCORDIA


 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article