Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

EMPLOI HANDICAP

19 Avril 2022 , Rédigé par FO Services Publics 51

Un taux d’emploi en progression dans la fonction publique

Après une année 2021 satisfaisante sur le front de l’emploi des personnes en situation de handicap, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) a détaillé, à l’occasion de la présentation de son rapport d’activité, ses priorités : la recherche d’aides dites innovantes ainsi que des actions de sensibilisation.

5,44 % : c’est le taux d’emploi direct de personnes en situation de handicap dans la fonction publique enregistré en 2021. “Une donnée qui marque la progression constante de ce taux depuis la création du FIPHFP en 2005, s’est félicité Marc Desjardins, son directeur, à l’occasion de la présentation de son rapport annuel. Nous sommes passés de 160 000 à 255 000 personnes.”

Dans le détail, sur les trois versants de la fonction publique, le bon élève reste la territoriale, avec un taux qui atteint 6,67 %, “et la mise en œuvre de politiques très dynamiques”. Sur la deuxième marche du podium, se situe l’hospitalière avec un taux de 5,48 %. Un bon résultat qui reste à nuancer, ce versant, qui regroupe une part importante de métiers dits pénibles, étant lui-même vecteur de handicap. Enfin, la fonction publique d’État affiche un taux d’emploi de 4,40 %. Un score notamment dû à la prépondérance dans ce versant de l’Éducation nationale, qui concentre une population traditionnellement formée et diplômée, ce qui est moins le cas chez les personnes en situation de handicap. 

Discrimination à l’embauche et état de santé : la Défenseure des droits rappelle les règles

Le rapport annuel nous apprend également que l’année dernière, le secteur public a procédé à 35 873 recrutements de personnes en situation de handicap et 11 640 maintiens dans l’emploi. “Principalement des agents de catégorie C”, précise Françoise Descamps-Crosnier, présidente du comité national du FIPHFP. Par ailleurs, 255 859 bénéficiaires de l’obligation d’emploi ont été recensés par le fonds. L’occasion de souligner l’efficacité du conventionnement qui a représenté, en 2021, 43,86 millions d’euros versés.

“400 conventions ont été signées avec les différents employeurs, souligne Françoise Descamps-Crosnier. Cela permet la mise en place de politiques globales et d’actions en matière de recrutement, de maintien dans l’emploi ou encore d’apprentissage.” À titre d’exemple, une convention d’un montant de 4 millions d’euros a été signée avec le ministère de l’Éducation nationale, 1 million d’euros ont été attribués à la ville de Lille, 355 000 euros au département de la Gironde ou encore 1 million d’euros aux Hospices civils de Lyon. 

5,58 % d’agents publics en situation de handicap

La présentation du rapport annuel a également donné l’occasion au FIPHFP de détailler les “chantiers exceptionnels” sur lesquels le fonds travaille d’ores et déjà. “Notre ambition est de capitaliser sur les travaux menés cette année, mais aussi d’aller vers des aides dites innovantes et l’objectif de servir d’impulsion à de nouvelles thématiques”, détaille Bruno Koubi, vice-président du FIPHFP. Ainsi, 4 axes prioritaires ont été définis.

Les enseignements tirés de la crise sanitaire incitent à mettre l’accent sur le télétravail et notamment la mise en place de tiers-lieux pour éviter l’isolement des personnes en situation de handicap. Cette année sera aussi consacrée à la mise en avant du handicap invisible, avec le démarrage de travaux pour améliorer la prise en compte du syndrome post-traumatique. L’accent sera également mis sur l’évolution professionnelle des personnes en situation de handicap. Un aspect sur lequel il reste de nombreux freins. Sur ce point, des dispositifs de coaching vont permettre d’accompagner la prise de fonction des personnes en progression. L’accessibilité numérique reste aussi une priorité cette année pour le FIPHFP, qui poursuivra le développement d’aides à la formation. 

L’apprentissage, un important levier d’inclusion 
Pour favoriser l’emploi des jeunes en situation de handicap, le FIPHFP a procédé à la signature d’une “convention apprentissage” avec la région Île-de-France, qui atteint ainsi un taux d’emploi de personnes en situation de handicap de 9,23 %. “Un taux important qui traduit une réelle volonté”, se félicite Marc Desjardins. La région Bourgogne-Franche-Comté a également bénéficié d’une prestation d’accompagnement vers l’apprentissage, tandis que le FIPHFP poursuit ses actions d’aide au financement et de sensibilisation des employeurs sur cette question.

ACTEURS PUBLICS : article publie le jeudi 24 mars 2022 & MARIE MALATERRE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article