Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

MANIFESTATION-GREVE

24 Mai 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

22 mai : la mobilisation s’essouffle dans la fonction publique

À 18 heures, mardi 22 mai, le taux de grévistes s’établissait à 10,29% dans la fonction publique d’État, à 6,57 % dans la territoriale et à 7,5% dans l'hospitalière. Des chiffres inférieurs à ceux enregistrés lors des précédentes journées d’action, le 22 mars et le 10 octobre derniers.

Une mobilisation en chute dans les services et dans la rue. Selon des chiffres communiqués par le ministère de l'Action et des Comptes publics, les taux de participation à la journée d'action du 22 mai dans la fonction publique sont en deçà de ceux des précédentes journées d'action. Pour rappel, l'ensemble des 9 syndicats de fonctionnaires avaient appelé les agents publics à l'action ce 22 mai.

A 18 heures, le taux de grévistes s'établissait ainsi à 10,29% dans la fonction publique d’État (dont 11,32% dans les ministères), à 6,57% dans la territoriale et à 7,5% dans l'hospitalière (y compris les agents grévistes assignés dans les services).

Participation en baisse

Comparaison oblige, les taux de participation du 22 mai semblent donc bien inférieurs à ceux de la précédente journée d’action, celle du 22 mars, pour laquelle, rappelons-le, l’Unsa et la CFDT ne s’étaient pas jointes à l’appel à la mobilisation, à la différence d'aujourd'hui.

Les taux de participation avaient ainsi atteint, le 22 mars, 12,8 % dans la fonction publique d’État et 8,11 % dans la territoriale. Des taux (déjà) en légère baisse par rapport à la première journée d’action (unitaire) du quinquennat, le 10 octobre 2017.

L’automne dernier, le taux de grévistes s’établissait en effet à 13,95 % pour l’État et à 9,5 % pour la territoriale. Seule l’hospitalière avait néanmoins enregistré, le 22 mars, un niveau de participation légèrement supérieur à la journée d’action d’octobre, avec 10,9 % le 22 mars, contre 10,4 % le 10 octobre 2017 [cliquez ici pour consulter notre article sur le sujet]. A en croire le ministère de l’Action et des Comptes publics, la participation dans le versant hospitalier semble donc perdre, ce 22 mai, perdre plus de trois points de pourcentage.

Concernant l’éducation nationale, le taux de grévistes, le 22 mars, était pour sa part légèrement supérieur à celui enregistré ce 22 mai : sur la totalité des académies de la métropole, le taux de participation des enseignants au mouvement de grève atteignait ainsi 14,54 % à la mi-journée (15,51 % dans le premier degré et 13,71 % dans le second).

Intersyndicale le 25 mai

Malgré des taux de participation en berne, les représentants du personnel restent confiants.

Même si les taux de participation sont inférieurs, cela ne veut pas dire que tous les agents non-grévistes approuvent avec bonheur le programme du gouvernement à leur égard.”

Les revendications des représentants du personnel étaient en effet nombreuses pour cette journée du 22 mai : la question de l’amélioration du pouvoir d’achat des agents publics (abrogation du jour de carence, revalorisation du point d’indice, juste application du protocole PPCR sur l’amélioration des déroulements de carrières), la nécessité d’un dialogue social “respectueux” des représentants du personnel, le rejet du projet de suppression de 120 000 postes, du recours accru au contrat et de la remise en cause des instances de dialogue social du secteur public. En somme, une opposition ferme au projet du gouvernement de réformer le cadre statutaire des agents publics [cliquez ici pour consulter notre article : “Le 22 mai, nouveau test pour les syndicats de fonctionnaires”].

Au micro de RTL, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, a néanmoins (ré)affirmé la détermination du gouvernement à faire aboutir son programme de réforme de la fonction publique. Le dialogue avec les organisations syndicales “est constant […], je n’ai pas besoin de manifestation pour entendre un message”, a-t-il indiqué.

Les représentants du personnel ont d’ores et déjà prévu de se réunir en intersyndicale vendredi 25 mai, pour faire le point sur la journée du 22 et peut-être préparer de nouvelles actions syndicales. Dans leur viseur notamment : la remise du rapport du comité Action publique 2022 (qui se fait toujours attendre) et les suites qui pourraient y être données, mais aussi le rendez-vous salarial prévu au mois de juin.

ACTEURS PUBLICS / aRTICLE PUBLIE LE MARDI 22 MAI 2018 1& BASTIEN SCORDIA

 

139 000 manifestants 
Les manifestations à l'appel des syndicats de fonctionnaires pour la défense du statut des agents et les services publics ont réuni mardi 22 mai 139 000 personnes dans toute la France, selon le décompte du ministère de l'Intérieur. La place Beauvau a comptabilisé 124.000 manifestants lors de 180 actions en province et 15.000 manifestants à Paris (16 400 selon le cabinet Occurence, 30 000 selon la CGT et 50 000 selon FO). La précédente journée de mobilisation, le 22 mars, avait réuni 323.000 personnes au total dans la rue, selon le ministère de l'Intérieur (500 000 selon la CGT).

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article