Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

REFORME DES RETRAITES

14 Janvier 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

Quelles suites pour la mobilisation des agents publics contre la réforme des retraites ?

Après une troisième journée d’action contre la réforme des retraites et alors que les discussions reprennent avec le gouvernement, certaines organisations syndicales de la fonction publique comptent s’inscrire dans l’appel interprofessionnel à la poursuite de la mobilisation. D’autres attendent les réponses de l’exécutif pour se positionner. 

En ordre dispersé. Au lendemain d’une troisième journée d’action et alors que se tenait une série de réunions bilatérales à Matignon ce 18 décembre, les positions des organisations syndicales divergent quant aux suites à donner à la mobilisation contre la réforme des retraites. 

Sans surprise, l’intersyndicale de la fonction publique, regroupant la CGT, FO, Solidaires, la FSU et la FA-FP – les 5 syndicats engagés dans des actions depuis début décembre –, devrait s’inscrire dans la lignée de l’appel interprofessionnel publié le 17 décembre. Soit en amont des bilatérales avec le Premier ministre, Édouard Philippe. 

 

Appel interprofessionnel 

Dans cet appel, l’intersyndicale interprofessionnelle (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNL, MNL et Unef) appelait “l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève” pour “maintenir et augmenter le rapport de force”. 

Elle appelait ainsi “à organiser des actions de grève et de manifestation partout où c’est possible, notamment le 19 décembre par des mobilisations locales et ce, jusqu’à la fin de l’année”. “Sans annonce” du retrait du projet de réforme des retraites, “il n’y aura pas de trêve”, avertissait-elle.

Les organisations syndicales de l’interprofessionnelle ont aussi indiqué que “sans réponse du gouvernement dans les heures qui viennent”, elles “décideront des suites nécessaires, au-delà du mois de décembre”. 

Un communiqué de l’intersyndicale de la fonction publique devrait être publié en fin de journée ce 18 décembre. Des discussions étaient encore en cours à la mi-journée sur la référence (ou non) à l’absence de trêve pour la fin de l’année. 

 

Âge pivot et modalités de transition pour les agents publics

Les autres syndicats de la fonction publique, tels que la CFDT, l’Unsa ou la CFE-CGC, qui avaient appelé pour la première fois à la mobilisation le 17 décembre, renvoient leurs décisions aux potentielles annonces du gouvernement en bilatérales ce 18 décembre et en multilatérales le jeudi 19 décembre. Et ce notamment sur la mise en place d’un âge pivot ou encore sur les modalités de la transition vers le régime universel pour les agents publics. “L’Unsa Fonction publique attend les discussions pour se positionner”, explique son secrétaire général, Luc Farré. Mais, ajoute-t-il, il n’y a “pas d’appel à la grève ou à la manifestation dans l’immédiat”. 

Pour rappel, s’il est resté inférieur à celui du 5 décembre, le taux de participation dans la fonction publique à la journée de mobilisation du mardi 17 décembre contre la réforme des retraites était supérieur à celui observé le 10 décembre. En fin de journée, le taux d’agents publics grévistes s’élevait ainsi à 9,74 % (15,69 % pour l’État, 4,71 % dans la territoriale et 11,8 % dans l’hospitalière) 

 

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE MERCREDI 18 DECEMBRE 2019 & BASTIEN SCORDIA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article