Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

ABSENTEISME

2 Décembre 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

L'absentéisme dans les collectivités a de nouveau été stable en 2019

Après avoir progressé de manière continue pendant dix ans, le taux d'absentéisme pour raison de santé dans la fonction publique territoriale s'est stabilisé en 2018. La tendance s'est confirmée l'année suivante.

A partir d'un panel de 420.000 agents travaillant dans 14.800 collectivités, la société Sofaxis a évalué à 9,2% le taux d'absentéisme (hors congés maternité) des agents territoriaux en 2019. L'étude qui met en évidence ce résultat, est en ligne depuis ce 24 novembre. L'expert en assurance avait mesuré pour les deux précédentes années (2017 et 2018) un taux d'absentéisme qui s'élevait déjà à 9,2%. Il rappelle que cela équivaut en toute logique à l’absence, tout au long de l’année, d'un peu plus de 9 agents sur un effectif de 100 personnes.
L'étude confirme aussi que le jour de carence pour les arrêts maladie des agents publics a eu des conséquences importantes à partir de son introduction en janvier 2018. La mesure "a limité la quantité d’arrêts et d’agents absents pour de courtes périodes". En outre, elle "a permis d’agir sur les conséquences organisationnelles des absences courtes et répétées". Mais cela s'est traduit par une "contrepartie" : "l'augmentation sensible" de la durée moyenne des arrêts. Des études, notamment de l'Insee, avaient déjà mis le doigt sur le phénomène.
Sofaxis anticipe de forts effets de la crise du coronavirus sur la mesure de l'absentéisme dans les collectivités. Le nombre d’absences a "très fortement augmenté" au cours de la semaine du 16 mars, qui a vu le premier confinement débuter. Il a ensuite progressivement diminué les semaines suivantes jusqu’au début du déconfinement. Cette évolution inhabituelle serait liée en particulier à la part importante des arrêts pour garde d’enfants.
A l'inverse, les arrêts liés aux accidents du travail ont fortement reculé pendant toute la durée du confinement du printemps. "Les agents, moins nombreux en situation de travail, ont logiquement été moins exposés au risque d’accident", explique l'étude
.

LOCALTIS : Article publié le mercredi 25 novembre 2020 par TB / Projets publics

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article