Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

Journée de mobilisation

27 Février 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

Journée de mobilisation

Journée de mobilisation

le 7 mars

dans la fonction publique

 

Quatre syndicats de fonctionnaires (CGT, FO, Solidaires, FA-FP) appellent à la mobilisation, en pleine campagne présidentielle, pour “défendre le service public”. Les organisations syndicales préparent également une “adresse” aux candidats.

 

Les fonctionnaires du secteur de la santé pensaient être les seuls à se mobiliser le 7 mars prochain. C’est finalement l’ensemble de la fonction publique qui est appelé à l’action ce même jour par une intersyndicale composée de la CGT, FO, Solidaires et la FA-FP. La centrale CGT a déjà déposé de son côté un préavis de grève pour la journée. Les autres syndicats, pour leur part, doivent encore préciser la nature de leurs engagements.

Signataires d’un communiqué commun, ces fédérations “soutiennent pleinement toutes les initiatives prises par les différents secteurs de la fonction publique, sous forme de mobilisations, actions et grèves”. Le tout dans l’objectif de “défendre le service public”, précisent les organisations syndicales. Un mot d’ordre on ne peut plus large et mal défini et qui doit concerner l’ensemble des versants de la fonction publique.

Secteur de la santé “en péril”

Concernant les personnels des établissements hospitaliers, l’intersyndicale reprend en grande partie les revendications des syndicats du secteur de la santé (CGT, FO et SUD), qui avaient déjà appelé à la mobilisation et à la grève le mardi 7 mars.

Le système “est en péril en termes d’égalité d’accès aux soins”, affirme ainsi l’intersyndicale. L’occasion notamment pour les organisations syndicales de pointer du doigt un secteur “asphyxié par les déremboursements”, les suppressions de postes et les réorganisations “permanentes” ainsi que les regroupements d’hôpitaux “imposés” selon eux par la loi de modernisation de notre système de santé via les groupements hospitaliers de territoire (GHT).

 

 

La journée du 7 mars sera également l’objet d’une action dans la territoriale et dans la fonction publique d’État. La réforme territoriale, la fusion des communes ou encore la création des métropoles “entraînent des mobilisations forcées et des inquiétudes grandissantes chez les agents des collectivités et dégradent le service public”, soulignent les syndicats. La fonction publique d’État n’est “pas épargnée” et “subit les mêmes contraintes” que la territoriale, ajoutent-ils.

Adresse aux candidats à l’élection présidentielle

Reste à savoir si les organisations syndicales arriveront à rassembler les agents du service public avec cet ordre de mobilisation et ce, à quelques mois de la fin du quinquennat. “Ça risque d’être compliqué. Le quinquennat se termine, le gouvernement ne nous donnera plus grand-chose, admet Denis Turbet-Delof, secrétaire national de Solidaires. Il n’y aura pas de raz de marée humain, les fonctionnaires n’attendent que de mettre leurs bulletins de vote dans l’urne.”

Les syndicats de la fonction publique ne comptent pas, pour autant, rester silencieux dans le débat présidentiel. Selon nos informations, les organisations sont en train de rédiger une interpellation aux candidats à l’élection présidentielle pour réaffirmer “la nécessité d’avoir une fonction publique au service des citoyens”.

En novembre dernier, deux jours seulement après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre, les syndicats CGT, FSU, Solidaires et FA-FP s’étaient déjà mobilisés et avaient dénoncé “l’offensive frontale” du candidat à l’Élysée contre la fonction publique. Et notamment sa volonté affichée de supprimer 500 000 postes d’agents publics [cliquez ici pour consulter notre article].

 

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE MARDI 14 FÉVRIER 2017 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article