Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

PROTECTION SOCIALE

22 Décembre 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

PROTECTION SOCIALE

Ça clashe ! Intériale quitte l’union Mutualité Fonction Publique avec fracas

 

Dans le monde feutré de la mutualité, il est rare que l'on se lance des noms d'oiseaux à la tête. C'est pourtant ce qui se passe depuis qu'Intériale a annoncé par voie de presse, avec des mots très durs, son départ de MFP. Cette décision n'a cependant pas d'impact dans le quotidien des agents et des collectivités qui sont assurés auprès de la mutuelle. MFP est en effet une union politique, distincte et indépendante de MFP Service.

Le feu couvait depuis plus d’un an. Intériale a pris les devants, hier 11 décembre 2017 à midi, et allumé la mèche. Dorénavant plus de retour en arrière possible ! La mutuelle des agents de la fonction publique territoriale et du ministère de l’Intérieur a en effet rendu publique, par  un communiqué de presse très peu consensuel,  sa démission de l’union MFP. Elle y parle de « stratégie mortifère de MFP en contradiction avec les valeurs fondamentales de la Mutualité » et accuse le président de la MFP, Serge Brichet, de « sauvegarder des intérêts particuliers plutôt que défendre les intérêts des agents »…

 

 

Intériale dénonce la stratégie de la MFP de lancer des actions pour inciter les employeurs publics à participer à la couverture santé et prévoyance de leurs agents. Selon elle, le président de la MFP « blâme, vilipende et fait le procès d’un Etat piètre employeur, piètre payeur, piètre régulateur. Tout cela sans débat avec les administrateurs qui l’ont élu, et sans égard pour les membres de MFP eux-mêmes ».

Elle ajoute que sa présence « dérange manifestement le président de MFP, qui semble sauvegarder des intérêts particuliers plutôt que défendre les intérêts des agents. »

À LIRE AUSSI

Un rapprochement avec Axa mal perçu

Par retour de communiqué de presse, l’union MFP ne mâche pas non plus ses mots : « l’annonce, voulue spectaculaire, n’est rien d’autre, au fond, que la résultante d’une stratégie affichée par Intériale depuis plusieurs mois ». Les membres de la MFP et Intériale ont des approches très différentes du marché.

Intériale a notamment conclu en juin 2016 un rapprochement stratégique avec Axa France. Une alliance avec le monde capitaliste qui passe mal pour beaucoup…  « Intériale s’est d’évidence mise en marge des règles du vivre ensemble au sein de l’Union et, de par ses agissements, a jeté le discrédit sur le mouvement mutualiste fonctionnaire.[…] Pourquoi cibler ses attaques sur la personne du président de la MFP alors que le départ d’Intériale n’est que la conséquence d’un conflit larvé entre ses valeurs historiques et ses nouveaux intérêts, la mutuelle s’étant associée à un grand groupe d’assurance privé lucratif ? », ajoute la MFP.

À LIRE AUSSI

Une concurrence exacerbée dans les ministères

Autre point de crispation : le fait que Intériale ait répondu à toutes les opérations de référencements lancés par les différents ministères, sans regarder si il entrait en concurrence avec d’autres mutuelles… Ainsi en 2017, la mutuelle a été retenue par les ministères de la Justice, des Armées, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Jeunesse et des Sports, et de la Culture…

La MFP, elle, dans son communiqué s’interroge : « Intériale est-elle crédible à parler de solidarité et de valeurs communes alors qu’elle ne défend que ses intérêts particuliers en faisant le choix délibéré de se constituer concurrente d’autres mutuelles MFP lors de tous les appels à référencements ministériels et hors de son champ professionnel ? 

 

Un divorce inéluctable

« Constatant à regret que le projet conduit par le président actuel de MFP prône l’exclusion de tous ceux qui choisiraient une voie jugée moins conventionnelle et conservatrice que la sienne, et qu’Intériale ne peut plus confier à MFP la défense des intérêts de ses adhérents, agents de la fonction publique, le Conseil d’administration d’Intériale a décidé à l’unanimité, le 5 et 6 décembre 2017, de démissionner de MFP », explique le communiqué de la mutuelle.

A la MFP,  on ne semble pas regretter le départ de la mutuelle. Mais on aurait préférée que l’annonce soit plus « fraternelle et consensuelle ».

Au final, Intériale va économiser 350 000 euros de cotisations par an, et pense ainsi retrouver une liberté de parole auprès notamment de la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF). La FMP pour sa part, déclare qu’elle se remettra de ce départ et qu’elle accueillera probablement bientôt de nouveaux membres.

 

La Gazette des communes : Article publié le Publié le mardi 12 décembre 2017 & Claire Chevrier 

Cet article est en relation avec le dossier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article