Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

ENSEIGNEMENTS ARTISITIQUES : Le management des professeurs de musique bouleversé par le covid

15 Février 2021 , Rédigé par FO Services Publics 51 Publié dans #STATUTS QUESTION-RÉPONSE

MAJ le 15 février 2021

 

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES
 
Le management des professeurs de musique bouleversé par le covid

Avec l’épidémie de covid, les conservatoires et écoles de musique ont dû allier pédagogie traditionnelle et technologies virtuelles. Une évolution qui oblige les établissements d'enseignement musical à se réorganiser et nécessite de nouvelles compétences.

cours-musique-ligne-Mediteraneo-AdobeStock_364590612 

La musique, la danse, le théâtre sont des matières vivantes qui supportent peu la distance. Malgré tout, dans les établissements territoriaux d’enseignements artistiques, directions et professeurs composent avec des contraintes sans cesse renouvelées en raison des protocoles liées à la crise sanitaire.

Casse-tête  pour gérer les plannings

Comme le dit Maxime Leschiera, directeur du conservatoire de Bordeaux et président de Conservatoires de France, « depuis septembre, nous assurons constamment des rentrées scolaires ». En cause, la complexité d’organisation et de réorganisation [2] constante du planning des activités artistiques au gré du protocole sanitaire, des décrets ministériels, parfois peu clairs, et des interprétations qu’en font aussi bien les préfectures que les collectivités.

Le couvre-feu, fixé à 18 heures par le décret 2021-31 du 15 janvier 2021, [3] en est le dernier exemple, avec près de trois semaines de latence pour que le ministère de la Culture précise que les conservatoires peuvent déroger aux règles de fermeture.

« Entre temps il a fallu partager les séances de formation en présentiel puis assurer le reste en distanciel. Chaque fois c’est un casse-tête de gestion du personnel qui fragilise d’autant plus les petites structures » s’inquiète Michel Ventula, secrétaire général du Syndicat national des enseignants et artistes. A une autre échelle, on retrouve les mêmes problématiques. « Nous suivons l’activité jour par jour. Il faut revoir les emplois du temps, vérifier les possibilités de mener à bien notre activité dans le cadre légal. C’est une forme d’équilibre permanent entre l’humain et le protocole » rappelle Maxime Leschiera. Une agilité imposée qui n’a pas que des défauts.

Multiplication des outils numériques

En effet, les établissements ont dû intégrer l’usage de l’ordinateur comme outil pédagogique. L’école de musique Rive Sud à Bruz (Ille-et-Vilaine), structure gérée par un syndicat intercommunal, s’est dotée depuis septembre dernier d’un poste informatique par classe permettant aux agents de mener certains cours à distance.

Même chose au conservatoire Olivier-Douchain de la CA de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges), où le logiciel acquis par la collectivité permet les séances en visio, le partage de documents et de vidéos. « Le numérique nous permet de maintenir une activité, même dégradée, mais pas d’éviter la démotivation et la désertion des élèves notamment adultes », atteste Luc Josquin Bartoli, professeur de saxophone et secrétaire du syndicat des enseignants et artistes. Une désaffection qui, pour ce conservatoire comptant 30 à 40% de public adulte, peut avoir une vraie incidence sur la précarisation des contrats d’enseignants.

Formation numérique et enseignement musical

En attendant, directions et professeurs se concentrent vaille que vaille sur le maintien de la pédagogie. Au conservatoire à rayonnement régional-Versailles Grand-Parc (Yvelines), les enseignants disposent tous désormais d’une boite mail professionnelle et d’applicatifs associés. « Les tableaux virtuels de type Padlet se sont imposés en interne avec des professeurs qui les utilisent aussi comme support de leur cours en présentiel » précise Xavier-Romaric Saumon son directeur. Si celui-ci rappelle le caractère complémentaire des outils numériques, il prévoit la nécessité de faire évoluer la pratique des enseignants vers leur maitrise : « L’accompagnement aux outils fait désormais partie de notre quotidien. Nous faisons le tour des besoins des agents, nous réfléchissons à un plan de formation numérique comprenant peut être l’usage de plateformes dédiées pour les classes et les pratiques collectives».

Une évolution également en cours à l’école de musique Rive-sud (Bruz), où les enseignants ont requis des formations autour du montage vidéo et de la maitrise des outils d’enregistrement.

Responsable numérique en conservatoire ?

Au conservatoire de Bordeaux le sujet est déjà avancé. « Nous avons la chance d’avoir en interne une personne à temps plein dédiée à la gestion de l’environnement numérique du conservatoire en lien avec la collectivité. Elle a d’ailleurs fait un travail énorme d’accompagnement individuel des enseignants ». La fonction de responsable des systèmes informatiques fera- t-elle sous peu son entrée dans les conservatoires de musique ? En tout cas pour Maxime Leschiera « la compétence numérique fera sans doute partie des questions posées lors des entretiens de recrutement des professeurs ou lors des concours de la fonction publique ».

REFERENCES

 

logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/722095/la-crise-sanitaire-bouleverse-le-management-des-professeurs-de-musique/
Julie Krassovsky | Actualité Culture | France | Toute l'actu RH | Publié le 12/02/2021 | Mis à jour le 15/02/2021
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article