Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

RECRUTEMENT FONCTION PUBLIQUE

31 Mars 2018 , Rédigé par FO Services Publics 51

Fonction publique

Les conditions de recrutement des titulaires seront débattues

La question du recrutement des agents titulaires sera intégrée aux chantiers prévus dans le cadre de la concertation à venir sur la réforme de la fonction publique. Une troisième mouture de ce document est en passe d’être adressée aux représentants du personnel.

On en sait un peu plus sur le contenu de la troisième mouture à venir du document « d’orientation » relatif à la réforme de la fonction publique. La concertation prévue à ce propos tout au long de l’année n’abordera plus seulement la question du recrutement des contractuels mais aussi celle des titulaires. Cette problématique du recrutement des contractuels était en effet absente des deux premières versions dudit document.

« Un nouvel item sera intégré dans une version enrichie de ce document d’orientation », confirme à Acteurs publics le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt. Objectif : interroger « avec les représentants du personnel mais aussi avec les employeurs les conditions de recrutement des agents titulaires, les moyens d’ouverture mais aussi l’attractivité des concours et leur organisation ».

Avec cet ajout, le gouvernement fait donc suite à la demande formulée par la CFDT lors de la réunion plénière de lancement de la concertation sur la réforme du cadre statutaire des agents publics, jeudi 29 mars. « Des pistes d’améliorations doivent être trouvées afin de concilier nos exigences du respect du statut avec celles exprimées par les employeurs, mais aussi de trouver des solutions à une partie des problèmes d’attractivité auxquels la fonction publique est confrontée », a ainsi estimé l’organisation syndicale à cette occasion.

Stratégie

A en croire un acteur averti de la concertation en cours, l’ajout de discussions sur le processus de recrutement des titulaires est éminemment stratégique : « l’exécutif cherche aussi à montrer aux représentants du personnel qu’il ne se focalisera pas uniquement sur le développement du recours au contractuels ».

Ce ne sera pas la première fois que cette question du recrutement des agents titulaires sera abordée. Deux rapports se sont récemment penchés sur ce sujet : le premier en 2016 rédigé par l’universitaire Yannick L’Horty relatif aux discriminions dans l’accès à l’emploi public et le deuxième en 2017 consacré aux écoles de servie public et à la diversité notamment dans leur intégration, rédigé par le conseiller d’Etat, Olivier Rousselle. Des documents qui avaient été demandés par le gouvernement socialiste.

Pas un document « conclusif »

A cette heure, la troisième version du document « d’orientation » sur la réforme de la fonction publique n’est toujours finalisée. Elle devait être adressée aux représentants du personnel et aux employeurs ce vendredi 30 mars. Dans tous les cas, « ce document n’est pas un document conclusif, affirme à Acteurs publics, Olivier Dussopt. Le dialogue reste ouvert : nous ne renoncerons pas à discuter des chantiers que l’on vient d’ouvrir ». Au programme : la simplification de l’organisation et du fonctionnement des instances de dialogue social, l’élargissement du recours au contractuels (et donc désormais la question du recrutement des titulaires), l’évolution des politiques de rémunération et le renforcement de l’accompagnement des agents pendant leur carrière.

Le secrétaire d’Etat indique aussi que les syndicats seront reçus en fin de semaine prochaine afin de recueillir leurs sentiments sur la nouvelle version du document « d’orientation ».  Pour rappel, les deux premières moutures du document en question n’avaient pas reçu un accueil favorable des représentants du personnel et notamment de ceux ayant appelé à la mobilisation le 22 mars dernier [cliquez ici pour consulter notre article : « Réforme de la fonction publique : le gouvernement droit dans ses bottes »].

Le secrétaire d’Etat se déclare également ouvert à « poursuivre » les discussions au-delà des élections professionnelles du 6 décembre prochain « si tous les sujets ne sont pas clos ». Initialement la concertation devait prendre fin au mois d’octobre. L’objectif du gouvernement reste néanmoins toujours le même : un projet de loi en mars 2019.

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE VENDREDI 30 MARS 2018 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article