Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

FORMATION

14 Avril 2017 , Rédigé par FO Services Publics 51

FORMATION

Formation et suivi : la boîte à outils

des fonctionnaires pour s'expatrier

 

Dans une circulaire, la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, appelle ses homologues à valoriser la mobilité européenne et internationale des agents de l’Etat. Le renforcement de l’accompagnement et de la formation de ces personnels "expatriés" fait partie des pistes avancées.

La mobilité européenne et internationale des agents des ministères et de leurs administrations doit être améliorée et valorisée. C’est le souhait formulé par la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, dans une circulaire mise en ligne le 12 avril.

Qu’il s’agisse de missions au sein des organisations internationales, des institutions européennes ou d’échanges de fonctionnaires dans le cadre de jumelages avec des administrations étrangères, l’expatriation "doit être mieux préparée, mieux accompagnée et mieux prise en compte au retour des agents dans les services", souligne Annick Girardin, dans sa circulaire adressée à ses homologues ministériels [cliquez ici pour la consulter]. Et ce dans le but "d’ouvrir les administrations aux enjeux internationaux" et "d’enrichir les compétences des agents publics."

Une formation renforcée

Pour y parvenir, le gouvernement suggère ni plus ni moins la diffusion d’une véritable culture de l’expatriation au sein des administrations mais aussi des écoles de service public. L’Europe et l’internationale "ne peuvent être des sujets ignorés des agents publics dans leur champ de compétence et leur sphère d’intervention", précise la circulaire.

Outre une meilleure information sur les procédures liées aux expatriations, le renforcement des dispositifs de formation y est notamment préconisé. Une circulaire d’octobre 2016, relative aux priorités interministérielles fixées à la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de l’Eta, avait elle aussi identifié la formation aux questions européennes commune une priorité pour l’année 2017.

Les écoles de service publics, ayant "un rôle important à jouer pour mieux sensibiliser les agents", sont ainsi invitées à développer leurs modules de formation dédiés aux enjeux européens et internationaux mais aussi à faire le choix d’intervenants européens ou étrangers.

Une attention particulière est aussi portée au renforcement de l’offre de formation linguistique dans le cadre des formations initiales et continues des agents publics. Cette compétence est, en effet, souvent considérée comme le premier frein à un projet de mobilité dans une institution européenne ou à l’international.

Des agents mieux accompagnés et valorisés

Les employeurs publics sont également priés d’améliorer le suivi de leurs agents, aussi bien pendant leur expatriation qu’au moment du retour dans leur administration d’origine. "L’éloignement géographique conduit souvent à distendre la communication entre les différents acteurs de la mobilité et les conséquences s’en font sentir lors de la réaffectation de l’agent à son retour", affirme la ministre dans sa circulaire.

Ainsi, chaque ministère est invité à désigner un "référent RH" que chaque fonctionnaire expatrié pourra consulter, "en tant que de besoin" pendant sa période de mobilité. Celui-ci, en plus d’être le point de contact du service des ressources humaines homologie, sera chargé d’organiser, le cas échéant, le retour de l’agent dans son service d’origine.

Un accompagnement "essentiel" selon le gouvernement pour "capitaliser au mieux l’expérience acquise" mais aussi pour valoriser l’expatriation dans les parcours professionnels. Sur ce point la ministre de la Fonction publique préconise de mieux prendre en compte les expériences européennes ou internationales pour les nominations aux emplois fonctionnels d’encadrement supérieur. Des mobilités qui sont, aujourd’hui, "insuffisamment valorisées, faute d’objectivation des compétences acquises auprès de la structure d’accueil", affirme-t-elle.

 

ACTEURS PUBLICS / ARTICLE PUBLIE LE JEUDI 13 AVRIL 2017 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article