Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Force Ouvrière des Services Publics de la Marne

CONCOURS

26 Septembre 2020 , Rédigé par FO Services Publics 51

Greffiers, ingénieurs, inspecteurs du travail… 49 corps ouverts aux concours nationaux à affectation locale

Un arrêté publié mercredi 16 septembre fixe la liste des corps de fonctionnaires de l’État pour lesquels des concours nationaux à affectation locale peuvent être organisés. Une cinquantaine de corps sont concernés. 

Elle était attendue depuis plusieurs mois. Publié au Journal officiel du mercredi 16 septembre, un arrêté fixe la liste des corps de fonctionnaires de l’État pouvant donner lieu à l’organisation de concours nationaux à affectation locale. Un texte prévu par le décret du 13 février dernier qui est venu préciser les conditions et critères permettant l’organisation de tels concours[cliquez ici pour consulter cet arrêté].

Au total, 49 corps de fonctionnaires sont concernés par cette possibilité, dont ceux des agents administratifs et des contrôleurs des finances publiques, les personnels de catégorie A de la direction générale des finances publiques (DGFIP), les ingénieurs civils de la défense, les techniciens supérieurs du développement durable, les techniciens des systèmes d’information et de communication, les greffiers des services judiciaires ou encore le corps de l’inspection du travail. 

Renforcer l’attractivité des concours

Pour rappel, c’est la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 qui avait introduit cette possibilité d’organiser des concours au niveau national “en vue de pourvoir des emplois offerts au titre d’une ou de plusieurs” circonscription(s) administrative(s) déterminée(s) [cliquez ici pour consulter notre article sur le sujet]. Le moyen ainsi de faire entrer dans le droit commun ce mode d’organisation des concours, aux côtés des concours nationaux à affectation nationale et des concours déconcentrés. 

“L’objectif poursuivi par l’introduction de cette mesure est de renforcer l’attractivité des concours pour les candidats en offrant une visibilité aux candidats, dès l’ouverture du concours, sur le périmètre d’affectation proposée et, ainsi, de réduire les hypothèses de renonciation au bénéfice du concours liées au refus d’une mobilité géographique importante”, expliquait le gouvernement dans son rapport de présentation du décret. 

Dans son guide de présentation de la loi du 6 août 2019, la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) soulignait aussi que ladite mesure “permettra[it] aux régions d’outre-mer ou aux territoires pour lesquels les employeurs publics ont des difficultés à pourvoir des emplois, de recruter plus facilement les agents et les compétences dont elles ont besoin”. 

ACTEURS PUBLICS : ARTICLE PUBLIE LE MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020 & BASTIEN SCORDIA

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article